Home Actualité Cameroun 300 millions pour une voiture : l’intendant adjoint de la Présidence a frappé fort sous les yeux de Paul Biya
Actualité Cameroun

300 millions pour une voiture : l’intendant adjoint de la Présidence a frappé fort sous les yeux de Paul Biya

La récente acquisition d’un véhicule de luxe par Cléopasse Medoulou Mengolo, intendant adjoint de la présidence de la République du Cameroun, a suscité une vague de colère et d’indignation parmi les citoyens de Yaoundé. Cet achat, évalué à près de 300 millions FCFA, a été perçu comme une démonstration flagrante d’indécence et de mépris envers la population, explique Boris Bertolt.

Alors que de nombreux employés de la présidence se plaignent déjà du détournement de leurs primes par des hauts fonctionnaires, l’achat de cette voiture de sport haut de gamme, une McLaren S 750 modèle 2024, semble ajouter de l’huile sur le feu. Il s’agit d’un véhicule réservé habituellement aux sportifs de haut niveau et aux passionnés d’automobiles fortunés. À Yaoundé, Cléopasse Medoulou Mengolo est le seul propriétaire de ce modèle exclusif.

Les critiques ne se sont pas seulement focalisées sur l’acquisition extravagante, mais aussi sur l’utilisation de ce véhicule par l’épouse de l’intendant, qui est régulièrement vue en train de circuler avec dans les rues de la capitale. Cette ostentation contraste fortement avec les conditions de vie difficiles de la majorité des Camerounais, confrontés à des défis économiques et sociaux croissants.

La situation met en lumière les pratiques controversées de certains membres de l’élite politique, qui semblent vivre dans l’opulence en toute impunité. De nombreux citoyens et observateurs dénoncent l’absence de régulation et de sanctions pour de tels actes de gaspillage des fonds publics. Ils soulignent que ces comportements renforcent le sentiment de désillusion et de méfiance envers les dirigeants du pays.

Cet épisode intervient dans un contexte politique et social tendu, où les appels à une plus grande transparence et à une meilleure gestion des ressources publiques se font de plus en plus pressants. Les scandales de corruption et de détournement de fonds ne sont pas nouveaux au Cameroun, mais chaque nouvelle affaire contribue à l’exaspération générale et à la demande de réformes profondes.

L’achat du véhicule par Cléopasse Medoulou Mengolo n’est pas seulement un incident isolé, mais un symbole des dysfonctionnements et des abus de pouvoir qui gangrènent les institutions du pays. Pour de nombreux Camerounais, cet acte représente un énième affront dans une série de comportements irresponsables de la part de ceux qui sont censés servir l’intérêt public.

#millions #pour #une #voiture #lintendant #adjoint #Présidence #frappé #fort #sous #les #yeux #Paul #Biya

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Afrique du Sud : Une nouvelle loi sur le climat révolutionne la lutte contre le réchauffement

Cyril Ramaphose, Président d’Afrique du Sud L’Afrique du Sud franchit un pas...

Hommage à Abdou Benito : la voix inoubliable du Camerounais « L’Orphelin »

Oublier est un tour du diable, mais le souvenir d’Abdou Benito restera...

Les derniers soldats américains quittent le Niger, début août

Des soldats américains Le retrait des forces américaines du Niger, annoncé comme...

Des milliers de manifestants anti-Netanyahu entourent le Capitole

Des milliers de manifestants se sont rassemblés mercredi autour du Congrès américain...

[quads id=1]