Adamaoua : 1 seul pédiatre pour environ 300 enfants malades par mois

0

Depuis plus de 5 ans, la région de plus d’un million d’âmes n’emploie qu’un seul pédiatre à l’Hôpital Régional de Ngaoundéré.

Dès aujourd’hui, la question peut être abordée lors de la visite de Manaouda Malachie dans la région.

Sa moyenne de consultation est estimée à une moyenne de 200 à 250 patients par mois.

Depuis plus de 5 ans, la région de plus d’un million d’âmes n’emploie qu’un seul pédiatre à l’Hôpital Régional de Ngaoundéré. Ce médecin voit environ 250 patients par mois. Un taux de consultation qui ne lui permet pas de donner le meilleur de lui-même, affirment les organisations de défense des médecins.

Pour le pédiatre du Nord, le volume de travail est impressionnant. C’est aussi la plus grande difficulté. « Nous sommes très peu nombreux pour une large population d’enfants. Cela signifie que dans la plupart des cas, nous sommes constamment sollicités et épuisés. Il est difficile de faire face à une population qui nécessite de plus en plus la présence d’un pédiatre au chevet de leurs enfants », explique le Dr. Hélène Kamo Sélengai Doka dans les colonnes du journal L’œil du Sahel. Cette question sera sans doute au centre des discussions entre le ministre de la Santé et les régies régionales de la santé dans les prochains jours. A partir du 21 juillet 2021, Manaouda Malachie effectuera une visite de travail dans cette région.

Un total de 7 pédiatres dans le nord.

Après tout, dans la région Nord, les populations ne peuvent compter que sur deux pédiatres pour soigner les pathologies de leurs enfants. Soit un avec des clients privés et un seul « récemment affecté à l’hôpital régional ». Dans l’Extrême-Nord, 4 sont employés, répartis comme suit : 3 à l’hôpital régional de Maroua et un seul à l’hôpital régional rattaché à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNPS). Cela fait un total de 7 pédiatres pour l’ensemble du Grand Nord.

Lors de la Journée Pédiatrique du Septentrion (JPS) les 9 et 10 juillet 2021, les Soignants Pédiatriques du Grand Nord (tous ceux qui s’occupent de la santé des enfants, c’est-à-dire les soignants, infirmiers, médecins généralistes et pédiatres) ont fait un plaidoyer auprès du Ministère de Santé, compte tenu de l’effectif supplémentaire de ces spécialistes dans cette partie du pays. « Nous espérons que l’équipe des pédiatres du nord sera renforcée, que les pédiatres seront particulièrement touchés dans les régions de l’Adamaoua et du nord », a plaidé le Dr. Selenga Doka.

#Adamaoua #seul #pédiatre #pour #environ #enfants #malades #par #mois

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: