Adamaoua : le service civique nationale de participation au développement en guerre contre les discours haineux

0

Les conscrits de la 9ème classe de la Fonction publique nationale pour la participation au développement se sont engagés à lutter contre les discours de haine dans l’Adamaoua.

Les jeunes appelés par la Fonction Publique Nationale à participer à l’élaboration de la 9ème année de l’Adamaoua se sont engagés à assurer le leadership pour assurer le respect des valeurs civiques et morales, la paix, le vivre-ensemble, la cohésion sociale et la fin des dérives. appel à la jeunesse lancé par le Gouverneur de la Région du Château d’Eau du Cameroun, El Hadj Kildadi Taguieké Boucar, lors de la cérémonie solennelle et officielle de sortie de la 9ème année d’appels de l’Agence Nationale du Service Public National de Participation au Développement ce mois d’août 18/2022 en classe de mention du Lycée Classique et Moderne de Ngaoundéré. Un parcours bien rempli, parents, amis, connaissances et même l’invitée surprise Lady Rain, tous sont venus vivre ce moment inoubliable qui marque l’achèvement de la formation des conscrits de la 9e année de la fonction publique pour participer au développement.

approche genre

SCNPD Adamaoua Année 9 La présidente Djana Serana défend des valeurs fortes au nom de son co-promoteur

Pendant plus de trois semaines, ils ont été équipés de plusieurs modules, à savoir le réaménagement civique et moral, l’entrepreneuriat, la protection de l’environnement, les premiers secours, l’éducation sexuelle et reproductive, pour n’en citer que quelques-uns. <> , déclare un appel du SCNPD. Pour eux, ce 18 août 2022 n’est pas une simple date, mais la manifestation de la prise de conscience des jeunes d’une citoyenneté active à travers des actions sociales volontaires, favorisant la coexistence et la cohésion sociale dans la paix et l’harmonie, dans le respect des symboles et autres signes souverains au quotidien.

Selon la Présidente élue Djana Serana, la lutte contre la déviance juvénile est recevable dans un mémoire en cours consacré à la genèse pour la Présidente élue de la 9ème Année, Djana Serana, le Message du Gouverneur du Château d’eau du Cameroun El Hadj région Kildadi Taguieké Boucar est un appel à la responsabilité des jeunes qui ne peut passer que par leur détermination. Car pour Djana Serana, la jeunesse exemplaire doit être une réalité. A travers leurs activités bénévoles et volontaires pour l’avancement du pays, les jeunes doivent jouer pleinement leur rôle dans la société pour être des agents de développement en s’auto-suffisant et en aidant les pouvoirs publics.

ref: camerounweb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire