Adamaoua : plus les 1 000 justificatifs de demandes d’emplois

0

Une fois le hall du Conseil régional de l’Adamaoua franchi, un service d’accueil vous oriente et fonction de vos préoccupations. Au rez-de-chaussée, dans quelques bureaux, on Retrouve de jeunes dames devant leurs ordinateurs en plein travail. Elles accueillent et renseignent l’usager. C’est que dans la mise en place de toute structure, en plus des bâtiments, il faudra de la ressource humaine pour mener à bien certaines activités.

C’est pourquoi, après son installation en janvier 2021, le Dr Mohamadou Dewa, président du Conseil régional de l’Adamaoua, a programm dans sa feuille de route deux délibérations pour le recrutement du personnel. Pour lancer le processus, la première a été adopté en mars 2021 et a permis de recruter 40 personnes. En décembre dernier, lors du vote du budget de la région, la deuxième discussion concernant le recrutement d’une catégorie de personnels a été examinée.

A ce jour, à noter une certaine émulation pour les emplois régionaux. De plus, les 1000 demandes ont en effet déjà été enregistrées. Pour les postes de responsabilités, le récent décret du chef de l’État définissant l’organisation-type des Conseils régionaux va faciliter la tâche dans la définition des profils. « Pour ce cas de figure, il nous faudra consulter l’État pour le recrutement du personnel hautement qualifié. Avec la sortie de notre organigramme dans le décret du chef de l’État, nous devons maintenant l’opérationnaliser dans un délai de six mois.

Nous avons déjà mis en place une équipe de travail pour définir les missions relatives aux postes créés », expliqur Aliyou Mal Ibrahim, le secretaire général. Ainsi, la définition de chaque service, sous-direction et direction va compléter l’organigramme du Conseil régional qui sera validé après la délibération du mois de mars 2022. Une fois cette étape franchie, il sera question de nommer des responsables. « On souhaite que le cadre organique et organigramme soit prêt pour que cela puisse passer à la session de mars. Une fois que tout est validé avec le représentant de l’Etat et le Minddevel, le president du Conseil régional de l’Adamaoua pourra commencer à nommer les responsables.

#Adamaoua #les #justificatifs #demandes #demplois

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire