Administration électorale : Elecam annonce la création d’une école

0

L’annonce a été faite lors de la quatrième session du Conseil électoral pour l’année 2021, tenue à Yaoundé le mardi 21 décembre 2021.

C’est à huis clos que le Conseil Electoral entame sa séance, avant le discours d’ouverture du président du Conseil Electoral, qui a solennellement déclaré la procédure ouverte. Dans son discours d’ouverture, le Dr Enow Abrams Egbe a remercié tous les membres du Conseil électoral et de la Direction générale des élections ainsi que tous ses employés qui s’étaient vu confier cette tâche difficile.

Sur les huit points à l’ordre du jour, la présentation et la mise en œuvre de la feuille de route 2022, en fonction du budget qui lui est alloué, était primordiale. Pour démontrer la sensibilité de ce point, le Président du Conseil électoral s’est exprimé en ces termes : « C’est un exercice auquel nous sommes soumis, mais qui demande surtout un sens aigu de la comptabilité et une remise en cause de nos priorités » (traduit de l’anglais au français). Saluant la franche coopération entre la Direction générale des élections du Cameroun, ainsi que jurant fidélité au travail accompli jusqu’à présent, il a exprimé l’idée de porter un jugement à la fin de l’exercice en cours, pour examiner et d’ adopter le plan étape par étape.

La création d’un centre de recherche et de formation dans le domaine de l’administration électorale

Dans le cadre du cycle électoral 2023-2025, Elections Cameroon a consolidé ses partenariats en 2021. Cette coopération vise à « être au moins quatre (04) traités bilatéraux et/ou multilatéraux d’ici la fin du premier trimestre 2022, dont « l’un des produits phares sera la mise en place d’un Centre de Recherche et de Formation en Administration Électorale » , a annoncé le Dr ENOW Abrams EGBE à. Cette nouvelle institution d’ELECAM profitera à la fois aux administrateurs électoraux déjà opérationnels, et aux jeunes diplômés qui souhaitent enrichir leurs connaissances pratiques avec les possibilités d’une carrière dans le domaine.

A cet effet, « un think tank est actuellement à l’œuvre, et le rapport de travail vous sera communiqué prochainement, dans le cadre d’une session extraordinaire du Conseil électoral », ajoute le président du Conseil électoral.

Déjà 07 millions d’inscrits sur les listes électorales

Se référant aux statistiques actuelles au niveau des listes électorales nationales, Dr. Enow Abrams Egbe souligne que le registre électoral national compte environ 7 000 000 (sept millions) d’électeurs, dont 3 268 152 (trois millions deux cent soixante-huit mille) femmes. cent cinquante-deux) et 33 919 (trente-trois mille neuf cent dix-neuf) pour les personnes handicapées. dr. Rassurant que ces chiffres restent faibles, Enow Abrams Egbe a déclaré que davantage de travail devait être fait pour les augmenter. Il faut dire ici que ces chiffres ont été obtenus malgré l’arrivée de la pandémie de COVID19 qui a empêché les agents d’Elecam de se mobiliser sur le terrain.

Augmenter cette base électorale semble donc être l’une des missions sur lesquelles le Dr Erik Essousse devra se concentrer. Comme difficultés, Enow Abrams Egbe a indiqué qu’il « souhaite négocier et si possible, en plus du contrat de maintenance en cours, obtenir le renouvellement de la flotte biométrique, dont les équipements et systèmes intégrés sont pour la plupart en fin de vie ». . Force est de constater que l’équipement biométrique de l’organe chargé des élections est obsolète, d’où la nécessité de le renouveler immédiatement. C’est la première perspective de l’agenda Elecam 2022.

#Administration #électorale #Elecam #annonce #création #dune #école

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire