Affaire Amougou Belinga : voilà pourquoi l’homme d’affaires devrait s’inquiéter

0

• Jean-Pierre Amougou Belinga n’est toujours pas autorisé à quitter le pays

• Jeune Afrique retourne aux affaires

• Les médias indiquent pourquoi l’homme d’affaires devrait s’inquiéter

Jean-Pierre Amougou Belinga est en difficulté depuis quelques jours. Le sulfureux milliardaire et homme d’affaires camerounais n’a pas été autorisé à quitter son pays.

Retirant ses passeports, laissant derrière lui ses amis, le média panafricain Jeune Afrique révèle pourquoi Jean-Pierre Amougou Belinga devrait s’inquiéter.

Dans une de ses récentes analyses cette semaine, Jeune Afrique révèle que le PDG du groupe L’Anecdote devrait s’inquiéter car aucun de ses contacts ne l’a tenu informé de l’enquête ouverte contre lui, alors même qu’ils connaissaient le dossier.

« Il est vrai que l’interdiction de quitter le territoire n’est pas communiquée aux concernés. Mais dans la pratique, les personnalités sont généralement informées à l’avance pour éviter l’humiliation de la répression. Que le secret ait été si bien gardé est de mauvais augure », estime Jeune Afrique.

« Ses documents de voyage, dont un passeport diplomatique centrafricain, ont été révoqués », ont rapporté les médias. « Manifestations, menaces… Rien n’effraie les forces de l’ordre, le voyageur doit baisser les bras. Il fait ses valises de luxe et rentre chez lui. Cet homme d’affaires proche des cercles du pouvoir connaît trop bien le système pour ne pas savoir que dans sa situation il vaut mieux se taire. D’autant plus que le chef de la police, Martin Mbarga Nguélé, entretient une inimitié proverbiale avec lui depuis l’affaire de l’enregistrement audio qui les a déjoués en 2021. . Il sait qu’on ne demandera pas à cet apparatchik louche de 89 ans de l’arrêter », poursuit Jeune Afrique.

Bien qu’abandonnée par ses amis, l’enquête ouverte contre le milliardaire pourrait plonger ses amis au gouvernement. Cette enquête porterait sur « l’utilisation de l’argent public que brasse Amougou Belinga, dans la mesure où ses entreprises vivent presque exclusivement de l’ordre public. Les enquêteurs se pencheront également sur la légitimité des nombreux versements qu’il reçoit sous forme de subventions de l’État.

#Affaire #Amougou #Belinga #voilà #pourquoi #lhomme #daffaires #devrait #sinquiéter

Source: CamerounWeb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire