Home Actualité Cameroun Amougou Belinga convoqué par Paul Biya : révélations sur les dessous d’une rencontre inédite à Etoudi
Actualité Cameroun

Amougou Belinga convoqué par Paul Biya : révélations sur les dessous d’une rencontre inédite à Etoudi

Jean-Pierre Amougou Belinga a été reçu en grande pompe au Palais de l'Unité à Etoudi le 30 août dernier. Le richissime homme d'affaires à la réputation sulfureuse revient dans une maison qu'il connaît bien. Il était aux côtés de l'ancien ministre de l'Eau Basile ATANGANA KOUNA, fraîchement sorti de la prison centrale de Kondengui où il a été incarcéré pour détournement de fonds publics. Ils ont été reçus en audience ce mardi 30 août 2022, au Palais de l'Unité par M. Samuel Mvondo Ayolo, Ministre Directeur du Cabinet Civil de la Présidence de la République du Cameroun.

Jean-Pierre Amougou Belinga a été reçu en grande pompe au Palais de l’Unité à Etoudi le 30 août dernier. Le richissime homme d’affaires à la réputation sulfureuse revient dans une maison qu’il connaît bien. Il était aux côtés de l’ancien ministre de l’Eau Basile ATANGANA KOUNA, fraîchement sorti de la prison centrale de Kondengui où il a été incarcéré pour détournement de fonds publics. Ils ont été reçus en audience ce mardi 30 août 2022, au Palais de l’Unité par M. Samuel Mvondo Ayolo, Ministre Directeur du Cabinet Civil de la Présidence de la République du Cameroun.
Mais quelle était la raison de cette rencontre ? Si rien n’a été filtré officiellement ; Les spéculations sont nombreuses. Pour Shance Lion, derrière cette citation à comparaître se trouverait une affaire de terrain.

« L’audience accordée à L’ancien Ministre de L’eau et de L’énergie et ancien Directeur Général de la Camwater, qu’accommpagnait Jean Pierre Amougou Belinga, PDG du Groupe L’Anecdote fait suite à une de nos récentes publications sur le litige foncier qui oppose la Mairie de Yaoundé, Jean Pierre Amougou et la Famille Ndengue propriétaire de l’ancien Hôtel Aurore où est exactement situé le tout nouvel « Immeuble Ekang de Jean Pierre Amougou Belinga. Le President Paul Biya a demandé à voir clair sur cette affaire, d’autant plus que la famille Ndengue a également adressé une correspondance au Président de la République », a souligné l’activiste.

L’immeuble ‘Ekang’ d’Amougou Bélinga construit sur un terrain de la fille de Mvondo Ayolo

Suite à l’information selon laquelle le terrain sur lequel a été construit l’immeuble Ekang a été vendu par le maire de Yaoundé à Amougou Bélinga, il y a maintenant de nouvelles révélations sur le propriétaire du terrain sur lequel il a été construit.

Selon des documents consultés par la rédaction de CameroonWeb, le terrain en question appartient à Mme Mvondo Katleen Laeticia, fille du directeur du cabinet civil de la présidence de la République, Samuel Mvondo Ayolo.

Vente de terrain à 5000 FCFA

Selon d’autres informations diffusées par le lanceur d’alerte Shance Lion, Amougou Bélinga aurait obtenu cette parcelle de terrain au centre-ville de Yaoundé grâce à la complicité du Super Maire de Yaoundé. Et le terrain sur lequel il a construit le bâtiment Ekang est un terrain à problèmes. Dans les mois à venir, l’immeuble pourrait être démoli, ainsi qu’un autre acheté par un autre homme fort de Yaoundé. Voici les révélations de la lanceuse d’alerte Shance Lion.

« Par quelle alchimie, le super maire de Yaoundé a bradé 4700 m2 au centre-ville de Yaoundé, à 5000frs/m2 ? Autant j’ai valorisé le fait que l’homme d’affaires Camerounais, Jean pierre Amougou Belinga, PDG du Groupe Anecdote puisse ériger un immeuble futuriste en plein cœur de Yaoundé, autant, on peut s’interroger sur le fait que le terrain, d’une superficie de 4700 m2, sur lequel, il a bâti son immeuble, lui ait été cédé par la Communauté Urbaine de Yaoundé pour 23.5 millions, soit le 5000frs/M3 en plein centre-ville de Yaoundé. D’autant plus que selon des informations en notre possession, tout comme le terrain qui abrite le nouveau centre commercial PlaYce Yaoundé, le terrain sur lequel est bâti L’immeuble Ekang, est également litigieux et fait l’objet d’une procédure pendante par devant les tribunaux. Aucun magistrat ne veut se prononcer, au risque de voir sa carrière brisée par « Le cœur du Pays », écrit le lanceur d’alertes.

« Cependant, qu’en serait-il, lorsque « Le cœur du pays » ne sera plus en charge du système judiciaire Camerounais ? Et qu’une décision de justice, soit rendue en faveur de l’autre partie ? L’immeuble sera-t-il détruit comme l’a été avant lui, l’ancien « Hôtel Aurore », qui était également sur le même site ? Luc Messi Atangana, qui aurait perçu 400 millions, pour faire signer ce document, (Ce qui lui a permis d’ériger une barrière de 1km chez lui à Efoulan), va-t-il restituer l’argent ? Car l’ancien Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Yaoundé, Gilbert Tsimi Evouna, avait en son temps, refusé de signer quoique ce soit. Ce cas nous rappelle, celui de Dikolo Bali. L’avenir nous renseignera sur le sort définit, réservé à L’immeuble Ekang. Si nous voulons être plus performants et compétitifs, les pouvoirs publics, doivent décider de la fermeture de tous les débits de boissons, le dimanche à 22h », ajoute t-il.

ref: camerounweb

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Cameroun : Marie-Claire Nnana, directrice de Cameroun Tribune licenciée ?

Marie-Claire Nnana, directrice de publication du quotidien national Cameroun Tribune, est prise...

Cameroun : le ministre Atanga Nji supervise le départ des pèlerins pour le hajj 2024

A quelques jours du début du Hajj, le grand pèlerinage islamique à...

Cameroun : Un douanier suspendu quatre mois pour son soutien inconditionnel à Eto’o!

C’est une affaire qui suscite beaucoup d’émoi dans les cercles du pouvoir...

[quads id=1]