APAR : moins d’1 an d’existence, parti de Djamen face à des limogeages successifs

0

• Le parti politique de Djamen connaît déjà des secousses

• Le parti vient de démissionner dans des cascades

• Au moins 15 personnes ont collectivement démissionné du parti

Il n’y a plus rien entre le président de l’Alliance patriotique et républicaine du Cameroun (APAR) et ses militants. Certains, sinon la majorité, viennent de mettre leur démission sur la table, selon des sources.

Ces militants de l’APAR ont adressé une lettre au président du parti, Célestin Djamen. Ils critiquent entre autres l’éloignement du parti de son idée de base et un côté peu stable de son leader.

Démissionne du SDF puis de la MRC. Célestin Djamen avait fondé l’Alliance patriotique et républicaine du Cameroun (APAR) en avril 2021. Avec ce parti, il a voulu jouer le rôle de premier plan sur la scène politique camerounaise.

Sa démission de Djamen du Mouvement de la Renaissance camerounaise (MRC), Djamen a voulu en faire un événement.

Il avait organisé une conférence de presse quelques semaines avant la fondation de son parti dans laquelle il critiquait plusieurs décisions de Maurice Kamto, notamment celles liées au boycott des élections législatives et municipales de février 2020.

#APAR #moins #dexistence #parti #Djamen #face #des #limogeages #successifs

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire