Attentats contre Nathalie Koah et Muriel Blanche à Paris : le MRC quitte le BAS. lâche

0

• Plusieurs Camerounais de la diaspora ont lancé un mouvement de boycott contre certains de leurs compatriotes

• La MRC se distancie de cette action

• L’intégralité du communiqué de presse de la MRC

C’est vraiment une raclée que le Mouvement Renaissance du Cameroun (MRC) vient d’infliger aux militants de la Brigade Anti Sardinards (BAS) qui ont tenté de perturber les événements organisés par deux camerounaises, à savoir Nathalie KOAH et Muriel Blanche.

En effet, le week-end dernier a été marqué par des échanges houleux entre certains militants de la BAS et les proches des deux femmes d’affaires. Ils accusent leurs stars comme Nathalie Koah et Murielle Blanche de garder le silence sur les meurtres de Noso, tout en vaquant tranquillement à leurs affaires.

Face à cette situation, le MRC du Pr Maurice Kamto a pris ses distances avec ces militants. Dans un communiqué signé par son secrétaire national à la communication, le parti condamne ces attentats et réaffirme sa position sur la lutte politique.
« Le seul véritable adversaire du MRC, c’est le régime actuel qui, par des politiques contraires aux intérêts de la nation, cause d’énormes souffrances à la population, comme cette guerre dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, dans laquelle de lourdes des pertes humaines au quotidien », précise la MRC.

Ci-dessous le communiqué de presse complet

COMMUNIQUE DE PRESSE SUR LES ACTIONS DE BOYCOT CONTRE LES FEMMES CAMEROUNAISES EN FRANCE

Il nous revient que des individus se réclamant d’un groupe de militants basés en Europe se faisant passer pour des partisans du Pr. Maurice KAMTO, ont perturbé les activités de deux femmes camerounaises en France, à savoir Mme Nathalie KOAH et Mme Muriel Blanche, sous le faux prétexte qu’elles ne se sont pas investies dans la lutte pour la libération du Cameroun. Nous sommes heureux de voir que d’autres militants ont rompu avec ces actions qui n’honorent pas le combat qu’ils prétendent mener.

Le MRC n’a jamais demandé à personne de forcer un combat en son nom de quelque façon que ce soit. En fait, le MRC est contre la violence d’où qu’elle vienne. Nous avons consciemment choisi de changer dans la paix. C’est précisément pourquoi nous plaidons pour une réforme consensuelle du système électoral, ou du moins de la loi électorale, pour permettre des élections crédibles et transparentes dans notre pays.

Le MRC n’a jamais prétendu être le directeur de conscience de qui que ce soit et ne peut accepter que son image ou celle de son président soit associée à des personnes ou à des actions incompatibles avec ses valeurs de justice, de liberté, de paix et de tolérance.

Seul véritable adversaire du MRC, c’est le régime actuel qui, par des politiques contraires aux intérêts de la nation, cause d’énormes souffrances à la population, comme cette guerre dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, qui fait des pertes humaines.

Yaoundé, le 29 novembre 2021

Joseph Emmanuel ATEBA
Secrétaire nationale à la communication

#Attentats #contre #Nathalie #Koah #Muriel #Blanche #Paris #MRC #quitte #BAS #lâche

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: