Cameroun : ces changements étonnants observés à Kamto et dans la MRC

0

Depuis les dernières dénonciations des dirigeants du MRC par les autorités judiciaires camerounaises, ce parti politique semble avoir changé d’idéologie, de ton et même de méthode.

Tout a commencé lors de la cérémonie avortée de dédicace d’un des livres du professeur Kamto à Douala. Un avortement qui a entraîné des lacunes linguistiques et, comme d’habitude, une radicalisation des militants dudit parti politique. Une radicalisation qui a conduit d’une part à un départ en force du ministre de l’Administration territoriale, M. Paul Atanga Nji, et d’autre part à un appel au boycott et au naufrage des infrastructures pour la CAN Total Energie 2021, notamment parce que, comme consultation d’un commun accord, certains militants du MRC ont été condamnés par la justice camerounaise. On s’attendait à une vive réaction des membres de ce parti et surtout de leur chef, mais non ! Au lendemain de la cérémonie d’ouverture de la CAN, le professeur Maurice Kamto a demandé à ses militants de militer pour la réussite globale de la CAN.

Bien que cette initiative ait eu une orientation politique, elle a été séduite par la volonté de redonner tout succès à la CAN après un travail d’équipe largement mené par le gouvernement dirigé par le président Paul Biya. Mais ce n’est pas tout ! Le 11 janvier, Me Ndong Christopher Nveh a signé un communiqué rappelant à tous les membres et militants du MRC de s’inscrire en masse et dans les meilleurs délais sur les listes électorales de l’instance chargée d’organiser et de superviser les élections au Cameroun : ELECAM. Scandale total à la lecture de ceci, surtout quand on sait que le MRC a boudé toute construction politique d’une élection soutenue par l’ELCAM. La loi électorale camerounaise deviendrait-elle subitement acceptable et même consensuelle ?

Certains analystes n’hésitent pas à voir une stratégie offensive dans cette nouvelle approche du MRC. En effet, pour eux, conscient du fait que les différentes croyances ont suscité la compassion, attiré l’attention sur eux et renforcé l’idée de martyre, le MRC peut aujourd’hui bénéficier d’une inscription massive sur les listes électorales dans son intérêt. . Cela n’a pas toujours été le cas, hormis les joutes oratoires fondées sur les revendications légitimes de tous les partis politiques avant une échéance, qui ont toujours prévalu. D’autres, au contraire, voient dans ce changement une prise de conscience d’un déséquilibre des pouvoirs et une intégration des idées démocratiques au sein du MRC. En d’autres termes, le parti du professeur Kamto sort peu à peu de la clandestinité dans laquelle il s’était volontairement emprisonné, pour marcher sur le chemin de la démocratie tant désirée et voulue par les Camerounais. Et c’est tout le bien que l’on peut souhaiter à ce parti qui a déjà fait beaucoup de mal à ses militants qui souffrent énormément aujourd’hui.

#Cameroun #ces #changements #étonnants #observés #Kamto #dans #MRC

Source: CamerounWeb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire