Cameroun : collé à la SEMIL, Fridolin Nke réfléchit à son sort

0

• Fridolin Nke a été arrêté aujourd’hui

• Il dit avoir subi des violences

• Il craint pour sa vie

L’universitaire camerounais Fridolin Nke est réuni depuis quelques heures dans les locaux du chef de la SEMIL (Sécurité militaire). Selon lui, il est critiqué pour ses positions à la fin de la guerre dans le NOSO. Le professeur de philosophie a déclaré avoir reçu trois « gros coups », mais a déclaré qu’il « n’avait pas encore été battu ». Même s’il se dit prêt à faire tous les sacrifices pour la fin de la guerre à NOSO, Fridolin Nke sait que tout peut lui arriver aux mains du très tristement célèbre Emile Bamkui.

« Je ne sais pas ce qui se passe ensuite (…) Au lieu d’avoir un débat avec un philosophe, nous l’avons battu. (…) Ils ne m’ont pas encore battu. (…) Je suis prêt à tout ce qui peut arriver », a-t-il déclaré, n’excluant pas la possibilité de perdre la vie en séjournant dans les locaux du chef des renseignements de l’armée camerounaise.

Fridolin Nke et le chef de SEMIL ont une relation conflictuelle. L’universitaire accusé d' »incitation au soulèvement et à la mutinerie des forces de défense et de sécurité en temps de guerre » a été convoqué à plusieurs reprises dans la propriété d’Emile Bamkoui. Avant cette assignation, Fridolin Nke a également déposé une plainte contre le colonel Bamkui, l’accusant de l’avoir menacé.

Il y a quelques jours, le professeur de philosophie à l’Université de Yaoundé I a été menacé par le redoutable Joël Emile Bamkui, qui a promis d’agir fort au cas où ce dernier réaliserait son projet de faire une vidéo. Beti Assomo. Après ces menaces, Fridolin Nke a décidé de porter plainte. Faute de fonds pour payer les avocats, il a lancé une collecte de fonds.

#Cameroun #collé #SEMIL #Fridolin #Nke #réfléchit #son #sort

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: