Cameroun : comment l’UE veut imposer l’homosexualité à Paul Biya

0

• Les députés accusent le Cameroun de violation des droits des homosexuels

• L’homosexualité est interdite au Cameroun

• Paul Biya est tolérant envers les homosexuels

Le Cameroun est une nouvelle fois dans le collimateur de la communauté internationale. Les députés estiment que le régime de Paul Biya ne protège pas suffisamment les homosexuels. Pratiquer l’homosexualité est en effet un délit pénal au Cameroun. Shakiro, l’une des icônes de la communauté gay camerounaise, en a payé le prix avant de s’envoler pour l’Occident.
Dans leur résolution adoptée le 25 novembre 2021, les députés invitent Paul Biya à prendre des mesures pour permettre aux homosexuels de jouir pleinement de leurs droits.

Ils appellent les autorités camerounaises à protéger toutes les femmes du pays, notamment dans les zones de conflit, et à promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes en renforçant la participation des femmes et des organisations de défense des droits des femmes. les femmes dans la vie publique et politique ; appelle au développement d’actions spécifiques de l’Union pour renforcer les droits des différents groupes de femmes, avec un accent particulier sur les femmes jeunes, migrantes, infectées par le VIH, LGBTQI et handicapées ».

Si la loi camerounaise est particulièrement stricte envers les homosexuels, la réalité quotidienne est différente. Plusieurs citoyens camerounais impliqués dans des scandales sexuels homosexuels sont rarement concernés.

Le célèbre animateur Eric Christian Nia, accusé par la femme d’un ami d’avoir eu des relations sexuelles avec son mari, vaque librement et sans crainte à ses occupations. Le cas le plus révélateur est celui de l’ancienne lionne indomptable Gaëlle Enganamo, dont les sex tapes avec son amant inondent internet depuis des semaines. Selon les informations, l’ancien joueur a discrètement quitté le Cameroun après l’éclatement du scandale. La justice n’avait pris aucune mesure contre elle. Son amant vit toujours au Cameroun, même si elle décide de faire profil bas.

Paul Biya tolérant

Après le passage au Cameroun du couple gay Bengono, il est difficile de dire sans hésiter que le Cameroun est une zone hostile aux homosexuels. La camerounaise Bengono Raoul et son mari n’ont pas été concernés par les autorités camerounaises pendant leur séjour, alors que l’homosexualité est une infraction pénale inscrite et punie par le code pénal camerounais. Cette tolérance envers certains homosexuels ne date pas d’aujourd’hui. Interrogé sur le traitement réservé aux homosexuels dans son pays en 2013, le président Paul Biya a indiqué que les mentalités étaient en train de changer et qu’il y avait de l’espoir.

« On a appris récemment que des personnes condamnées pour homosexualité ont été libérées, donc les mentalités changent, il ne faut pas désespérer », a déclaré Paul Biya, faisant référence à Jonas Singa Kumié et Franky Djome qui ont été arrêtés et jugés dans une voiture en tenue de femme en 2011. .pour l’homosexualité.

#Cameroun #comment #lUE #veut #imposer #lhomosexualité #Paul #Biya

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: