Cameroun : confession de l’artiste Tilla violée par son oncle

0

La rappeuse camerounaise connue sous le nom de Tilla a brisé le silence et révélé au public une partie sombre de sa vie. La jeune femme a révélé sur Twitter qu’elle s’était détournée de son oncle à l’âge de 13 ans.

L’oncle en question s’appelle Victor Tambang. « C’est l’homme qui m’a pris mon innocence. Il s’appelle Victor Tambang. Cela va choquer ma famille, surtout mes cousins ​​qui sont ses enfants, mais j’en ai marre de sacrifier mon bonheur car j’essaye de ne déplaire à personne avec la vérité. Désolé, non désolé », a écrit l’artiste.

L’enquête a révélé toute l’histoire de Tilla, qui commence son rétablissement.

Une partie de la guérison consiste à accepter et à dire la vérité. J’ai transporté des bagages négatifs avec moi pendant de nombreuses années, mais il est temps de guérir positivement, je dois donc tout laisser traîner pour me libérer de toute cette négativité. Tout a commencé lorsque j’ai perdu mon père alors que je n’avais que 6 ans. Nous étions si attachés que sa mort m’a laissé un vide et une nostalgie de la mort. J’ai grandi avec cette frustration en moi et avant mes 13 ans, j’étais constamment violée par mon oncle. J’étais alors un enfant et je ne comprenais même pas ce qui m’arrivait.

Il l’a tellement fait que je suis allé à l’école et j’ai subi une intervention chirurgicale d’urgence pour un kyste de l’ovaire. Il était très aimé et respecté de toute la famille et occupait une position très élevée au sein du gouvernement. J’avais peur de parler jusqu’à ce que j’aie le courage de le faire. Cela fait maintenant près de 20 ans que je n’ai pas vécu secrètement avec ce traumatisme. Cela explique mes crises de colère et mes accès de colère. J’étais un enfant très heureux et vivant. J’étais toujours le premier de ma classe. J’avais tellement d’espoir, mais il m’a été enlevé. Du coup j’ai changé, je suis devenu rebelle et très éloigné de ma famille. Je peux être attiré par le côté positif de quelqu’un, mais au final, je préférerai toujours les personnes toxiques à celles qui m’aiment vraiment. Je suis même devenu accro à la marijuana à un moment donné, juste pour cacher ma réalité.

Le choix avec qui je sortais n’était pas le meilleur. J’ai quitté un homme qui me valorise vraiment et mes objectifs pour un homme qui me traite comme un crabe parce que je me suis habitué aux cercles toxiques. Aujourd’hui, je me retrouve dans une situation où je m’éloigne de son propre père avec mon fils simplement parce que j’ai choisi de rester avec quelqu’un qui n’avait aucune valeur pour moi. Il a été violent et brutal envers nous à plusieurs reprises. Je me suis enfuie avec les seuls vêtements que je portais, tout comme mon fils. J’ai pris des photos des blessures qu’il a infligées à mon corps et à mon fils, mais il a rapidement cassé mon téléphone, menacé de lui couper le poignet avec un couteau et une lame, et a fait une overdose de pilules. C’est alors que j’ai su que je devais partir par tous les moyens, même s’il a essayé de nous arrêter par tous les moyens, nous battant drastiquement. Mon fils et moi n’avons été sauvés que par les voisins qui sont venus à notre secours.

Je suis actuellement chez ma mère à Bamenda et j’ai tout laissé derrière moi, mais cela en vaut la peine car nos vies ne peuvent jamais être remplacées. Je pensais passer inaperçu, mais il continue de me harceler, alors j’ai pris l’initiative de parler ! Je n’ai pas été constant dans ma carrière pour ces raisons. J’ai vécu dans la peur, mais le temps est venu d’être libre. Je me libère aujourd’hui de tous les traumatismes et de la haine que je ressens en moi. Je refuse de laisser ce qui s’est passé dans mon passé dicter comment je quitte le reste de ma vie. Je choisis de vivre la vie que Dieu m’a fixée et non la vie que le diable m’a volée.

Je choisis de parler non seulement pour moi, mais aussi pour toutes les femmes qui se trouvent dans des situations similaires, mais qui n’ont pas le courage de s’exprimer. Non au viol ! Non aux abus sexuels et émotionnels ! Non aux violences conjugales ! !! Je suis libre! !!  »

#Cameroun #confession #lartiste #Tilla #violée #par #son #oncle

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: