Cameroun- Eperviers : Découvre les grosses vérités de Bernadette Ngo’o devant les juges du Tribunal

0

Les 53 immeubles d’Edgar Alain Mebe Ngo’o et de son épouse sont toujours entre les mains de la justice. Ces actifs, qui comprendraient l’hôtel La Marée de Kribi, des appartements à Paris, 37 voitures de luxe et plus, ont été saisis dans le cadre du procès en cours de l’ancien ministre de la Défense, de ses coaccusés et de ses complices présumés pour détournement de fonds publics. fonds.

Mise en examen par le Tribunal pénal spécial (TCS) pour complicité de détournement de deniers publics dans le cadre de l’affaire opposant son mari, l’ancien ministre de la Défense (Mindef) Edgard Alain Mebe Ngoo et sa société, le ministère des Finances (Etat du Cameroun) , Bernadette Mebe Ngo’o a repris le 17 novembre à la barre.

Au cours de cette troisième audience, consacrée à leur contre-interrogatoire (contre-interrogatoire, en français), le parquet général (procureur général et avocat des parties civiles) s’est efforcé d’expliquer au suspect que la société Limousines Prestige Services (LPS) Sarl, qui le Mindef depuis plusieurs années a fourni des services et aurait commis plusieurs détournements de fonds, ne peut être séparé de qui est le promoteur du projet et donc le bénéficiaire effectif.

C’est que depuis l’enquête principale (enquête principale menée par les avocats de la défense) Bernadette Mebe Ngo’o refuse catégoriquement d’être responsable des agissements de LPS, au motif qu’elle est une personne morale et qu’elle ne fait pas partie du procédures en cours.

Entre autres, l’avocat général au TCS lui a demandé de fournir la moindre preuve que les contrats du Mindef ont été attribués à sa société et pleinement exécutés sous l’autorité tant de son mari (fin 2011 – fin 2015) que de son prédécesseur ont été effectivement exécutés. Les documents sur ces marchés ont été présentés par le procureur de la République en 2019. Et selon un communiqué remis au tribunal par Me Etienne Abessolo, l’un des procureurs, un total de 114 contrats ont été attribués à LPS par le Mindef entre 2009 et 2015. Concrètement, la société a bénéficié de 03 commandes en 2009 ; 01 en 2010 ; 06 en 2011 ; 12 en 2012, 40 en 2013 ; 38 en 2014 et 14 en 2015. Bernadette Mebe Ngo’o a également refusé de s’exprimer au procès sur l’implication de LPS, son chiffre d’affaires et la valeur de ses avoirs au moment de la confiscation d’une partie de leurs avoirs en 2019 au Tribunal Criminel Spécial en attendant.

Suite à l’arrestation d’Edgard Alain Mebe Ngoo et de son épouse début mars 2019, la justice avait confisqué un certain nombre de biens de leur patrimoine commun – leur union avait en effet été scellée en 1984 sous le régime des communes. Outre l’Hôtel La Marée de Kribi, propriété officielle de Madame, les autorités judiciaires avaient saisi 53 immeubles (construits et non bâtis) sur l’ensemble du territoire national, 37 véhicules de luxe, un appartement en France et 2 actes d’immatriculation conférant la propriété de 2 marques Caterpillar bulldozers. L’avocat général au TCS a demandé d’expliquer au tribunal « comment concrètement ces achats impressionnants ont été financés ». Vaine. Les prochaines audiences dans cette affaire sont prévues le 2 ; 7 et 13 décembre.

Rf: ECO MATIN

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire