Cameroun- Fécafoot : Voici comment Eto’o a évité de justesse l’humiliation du siècle!

0

Il aurait fallu encore un peu de réticence de la part des hommes de Samuel Eto’o, que ce dernier essuie l’humiliation du siècle. En effet, tout était prêt du côté des hôteliers de Bafoussam pour le sit-in annoncé devant la Fecafoot à Tsinga.

Un homme prudent voit le danger de loin, dit l’adage. La Fecafoot ayant vu l’humiliation de loin, a pris ses responsabilités. Un accord est enfin trouvé entre la FECAFOOT et les responsables d’hôtels de Bafoussam.

C’est à l’initiative du préfet de la Mifi, qu’une rencontre tripartite a été tenue entre la FECAFOOT, les responsables d’hôtels et le patron du département à Bafoussam.

La rencontre avait pour objet de concilier les différentes parties.

La FECAFOOT reconnaît donc être redevable aux hôtels et cette dernière s’engage à régulariser la situation mercredi prochain.

En retour, les responsables d’hôtels ne mettront plus leur ménace en exécution.

Il faut rappeler que les responsables d’hôtels s’apprêtaient à dérouler une banderole avec un message poignant à la fédération, lors du Trophée des champions le samedi dernier à Kouekong.

En effet, les villes de Yaoundé, Douala, Limbé et Bafoussam avaient été choisies pour abriter les deux groupes de la MTN Élite One et des hôtels avaient été occupés par des clubs aux frais de la FECAFOOT.

A l’issue de la phase aller, la FECAFOOT avait décidé de ne plus prendre directement en charge l’hébergement des clubs dans les hôtels et de remettre l’argent aux clubs. Sauf que jusqu’à ce jour, les hôteliers n’ont toujours pas été payés.

La situation était plus que tendue entre les différentes parties. Dans un forum regroupant les hôteliers et des responsables de la FECAFOOT, à la question de savoir où est leur argent, l’un des responsables a répondu : “Samuel Eto’o est en Thaïlande”. Les démarches engagées par les hôteliers de Bafoussam n’ont pas porté de fruits.

Le délai de 60 jours donné par la FECAFOOT a été dépassé depuis des semaines et aucun responsable de la FECAFOOT n’a apporté de responses. Les hôteliers accusaient même le président de la FECAFOOT de ne plus répondre aux messages.

Source:camerounweb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire