Cameroun : le collectif d’avocats Sylvain Souop laisse les militants du MRC en prison

0

• Le collectif ne veut plus défendre les détenus

• Il dénonce plusieurs actes graves de la justice camerounaise

• Alain Fogué avait déjà interpellé les juges en charge de son dossier

Le collectif d’avocats dénommé Sylvain Souop qui défendait jusqu’ici les 124 militants et sympathisants du MRC qui ont été arrêtés lors de la marche pacifique du 22 septembre 2020, jette l’éponge. Lors d’une conférence de presse organisée aujourd’hui à Yaoundé, la soixantaine d’avocats ont annoncé leur retrait des différentes procédures pendantes. Le collectif dénonce plusieurs violations flagrantes des droits des accusés, notamment celles à une procédure régulière.

Les avocats mentionnent, entre autres, « le manque d’indépendance et d’honnêteté des juges civils, administratifs ou militaires en charge desdites affaires et du constat de la négation par ces juges de leur serment de magistrat, notamment le refus d’« appliquer la loi, ce qui est contraire à l’éthique juridique et aux principes de justice conformément aux droits de l’homme ». Le collectif ne se sent plus en mesure de fournir des services professionnels dans de telles circonstances.

Il dit également ne pas vouloir participer à l’arbitraire et à l’illégalité et prend la lourde et délicate décision de se retirer de la procédure actuelle.

Parmi les militants du MRC toujours détenus dans le cadre de la manifestation pacifique du 20 septembre 2020 figurent le porte-parole de Maurice Kamto, Olivier Bibou Nissack, et le trésorier national du parti, le Pr Alain Fogue.

Lors de sa dernière comparution, ce dernier avait déjà refusé d’être jugé par les juges de la cour d’appel du Centre, dont il ne reconnaissait pas les compétences.

« Pourquoi est-ce que je fais appel ? » A qui vais-je faire appel ? Face à ce que nous venons de vivre, comment voulez-vous que le justiciable se sente en sécurité entre vos mains. Je dis non pas dans votre cour mais entre vos mains. Vous venez de nous démontrer clairement que nous sommes entre vos mains. Vous pouvez nous blâmer, vous pouvez nous abuser », a-t-il déclaré.

#Cameroun #collectif #davocats #Sylvain #Souop #laisse #les #militants #MRC #prison

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.