Cameroun : les Amba Boys mettent le feu à la sous-préfecture de Balikumba

0

• L’attaque a eu lieu le 17 septembre 2021

• Le bureau du sous-préfet a été incendié

• Plusieurs objets ont été pris

Dans la nuit du 17 au 18 septembre 2021, des coups de canon ont de nouveau retenti dans la région du nord-ouest. 24 heures après le meurtre de 15 militaires camerounais, des groupes séparatistes armés ont attaqué les terrains de la sous-préfecture de Balikumbat. Ils ont emporté plusieurs objets informatiques avant de détruire tous les symboles de la République du Cameroun. La photo de Paul Biya a été retirée, déchirée puis incendiée. Les séparatistes ambazoniens ont également mis le feu aux locaux de la sous-préfecture avant de quitter les lieux.

La guerre dans les régions anglophones du Cameroun est au point mort. L’option militaire choisie par Yaoundé peine à faire ses preuves. Le nombre de victimes se compte désormais par milliers des deux côtés.

7 militaires camerounais ont été abattus à Kumbo (Nord-Ouest) le 13 septembre 2021 par des éléments de groupes séparatistes armés. Parmi les victimes figure le soldat Amédée Tetang. Selon certaines informations, son père n’a pas pu supporter la mauvaise nouvelle et est décédé à son tour trois jours après la mort de son fils.

« Le père du militaire Tetang Amédée, l’un des 7 militaires abattus par les ambazoniens il y a 3 jours, n’a pas pu supporter la mort de son fils et est également décédé », révèle le lanceur d’alerte N’zui Manto.
Après l’attentat meurtrier du 16 septembre qui a fait 16 morts et de nombreux blessés, Yaoundé aurait récompensé le chef du général No Pity, qui, comme son nom l’indique, ne fait pas de cadeaux aux républicains des forces armées.

Selon des sources fiables, après l’attaque des collines de Sagba, au cours de laquelle une vingtaine de militaires camerounais ont été tués le 16 septembre, les services secrets camerounais ont décerné un prix à la tête du chef des Forces maritimes de BAMBALANG (indépendance du groupe armé) . ), Général Pas de pitié. Montant en jeu : 200 millions de FCFA. Un plan de capture est en train d’être élaboré par les services camerounais en lien avec un certain BOY K, la taupe dans les rangs du groupe armé », a déclaré Michel Biem Tong.

#Cameroun #les #Amba #Boys #mettent #feu #souspréfecture #Balikumba

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: