Cameroun – Rdpc : grosse bataille pour la section Wouri I

0

A 24 heures de l’élection à la présidence de la grande section du Rassemblement démocratique du peuple camerounais, la pression monte et les camps se forment pour évincer Lengue Malapa, qui préside toujours la section depuis plus d’une décennie. .

Les tensions sont très perceptibles d’une part et d’autre part encore et encore au fur et à mesure que les jours passent et que nous approchons de ladite journée. A Douala 1er, pour être précis, l’ambiance est donc chaude depuis le lancement du soin du cadre de lit de la fête de la flamme qui conduira au renouvellement des orgues de base ce samedi 18 septembre 2021. A Douala 1er, les militants multiplient les ruses et les ruses pour prendre position dans les 16 sous-sections qui représentent cette zone géographique.

Là-bas, des travaux se font dans l’ombre pour faire partir le maire Lengue Malapa, qui aurait « dirigé la section depuis trop longtemps et qu’il devrait donner à quelqu’un une chance de voir la vision de la politique du Rdpc dans ladite section » , a-t-on entendu dans certains lieux qui servent de lieu de rencontre pour les stratégies de combat.

Une histoire de David et Goliath

Henri Ntoné, un vieil homme politique est cité comme celui qui doit renverser le géant Jean Jacques Lengue Malapa. Un peu comme une histoire de David et Goliath, tout se jouera ce samedi dans les différents bureaux de vote déjà répertoriés. Alors tout va bien pour renverser les tendances actuelles, nous avons été soufflés dans les rangs où d’autres noms sont cités, comme Marlyse Bell.

Certains militants que nous avons rencontrés nous ont informés que le combat sera acharné car, selon eux, « les personnes qui se disent démocrates doivent apprendre à éviter ce phénomène de longévité dans les postes de responsabilité qui empoisonne le progrès démocratique ». Le maire Lengue Malapa n’est pas le seul candidat à Douala 1er.

Les militants veulent voir quelqu’un d’autre après plus de 15 ans de règne. Il peut aussi rester en retrait et bien sûr laisser quelqu’un d’autre diriger le parti sous sa direction », a-t-on entendu d’une oreille.

Il se joue devant le camp adverse. Pour les deux ce sont des élections et seuls les programmes comptent pour convaincre et rien d’autre. « C’est un travail acharné qui nous donne les résultats que nous recherchons. Si les électeurs pensent que le président Lengue Malapa n’a rien fait et qu’il n’a plus la place pour présider notre section Wouri I, alors nous attendons juste les résultats du scrutin… » On comprend les proches de Lengue Malapa.

A noter que le vote pour la prolongation est prévu le samedi 18 septembre 2021. Une journée qui s’annonce très agitée à Douala 1er, notamment avec ce duel entre Jean Jacques Lengue Malapa et Henri Ntonè, un autre Sphinx. Pendant ce temps, la campagne se poursuit des deux côtés. Et la bataille s’annonce féroce entre ceux au pouvoir et ceux qui militent pour le grand changement.

#Cameroun #Rdpc #grosse #bataille #pour #section #Wouri

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: