CAMEROUN-Yaoundé (VIDEO) : voici le nouveau réseau de p*rt0uze démantelé à Nlongkak; Voici les détails

0

Une dizaine d’enfants mineurs, dont six lycéens, ont été surpris en train de faire l’amour le 5 mai dans un endroit appelé Nlongkak Wood Depot à Yaoundé.

Selon les faits rapportés par la gendarmerie nationale, les enfants se sont organisés en orgies de groupe et pratiquaient régulièrement de telles pratiques. Le propriétaire du bâtiment qui abritait les activités ferait partie du cerveau du groupe. Il est décrit comme un homme de 75 ans. Selon la gendarmerie, il s’est enfui avec d’autres complices.

« Vers midi, le 5 mai 2021, des éléments de la brigade de gendarmerie de Nlongkak ont ​​reçu des informations sur l’existence d’un réseau commercial de Narkong, une orgie et d’autres pratiques sexuelles déviantes dans un endroit appelé le ‘Nlongkak Wood Depot’. ont été menées autour du démantèlement du rapport du réseau ci-dessus de 09 personnes retrouvées en pleine relation sexuelle, dont 06 étudiants, tous mineurs, arrêtés; une quantité importante de préservatifs usagés, de sagacité mélangée à du tramol et de chicha confisquée. Cette activité a été menée dans une maison , qui appartenait à un homme de 75 ans que l’on croyait complice. Les autres complices en fuite sont activement recherchés », explique une source sécuritaire.

Un autre réseau utilisant des méthodes similaires a été démantelé en mars 2021

Le 12 mars 2021, la police camerounaise a démantelé un réseau d’adolescents qui organisent des séances de sexe en groupe à Yaoundé. Au moins 20 jeunes filles et garçons ont abandonné l’école pour vivre avec un ami. Ils profitent de l’absence de ses parents pour organiser une orgie. Les bruits de certains et le comportement suspect des autres ont attiré l’attention des résidents qui avaient eu recours aux forces de l’ordre.
Sur place, certains jeunes ont été surpris, ont joué aux cartes des autres et ont bu de l’alcool. Les filles préparent la nourriture après une activité sexuelle intense. L’alcool coule librement et les mégots de cigarettes sont visibles partout. Canal 2 International dit:

«L’affaire a déjà fait sensation dans le quartier Ekié à Yaoundé. Une vingtaine d’élèves mineurs de différentes écoles, dont le lycée d’Ekounou, qui organisait des soirées sexuelles dans l’une d’entre elles alors qu’elles étaient encore à l’école. L’affaire a mis en colère les habitants du quartier, qui les voyaient tout le temps entrer en tenue de classe et sortir en civil. Finalement, le réseau a été simplement rejeté par des éléments du 14e commissariat de police de Yaoundé. « .

ref: camerounweb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: