CAN 2021 : Le gourou ambazoniens promet de verser le sang à Limbé (vidéo)

0

• La CAN continue au Cameroun

• Les menaces d’insécurité se profilent toujours

• Ils viennent d’Ambazoniens qui promettent d’utiliser tous les moyens pour faire couler le sang

Dans une vidéo publiée mardi 11 janvier 2022, le grand gourou et entraîneur mystique des ambaboys, Saya Songa, a promis de tuer des milliers de personnes dans le nord-ouest et le sud-ouest lors des matchs qui se dérouleront dans cette région du Cameroun.

Le marabout des Ambazoniens, imprégné des pouvoirs mystiques qu’il s’attribue, demande aux étrangers venus au Cameroun dans le cadre de la CAN, de quitter les quartiers de Noso, notamment du Limbé, où il promet des pertes en vies humaines et des blessures.

Ci-dessous la vidéo du marabout Saya Songa

A quelques jours du début de la CAN, des plateformes de groupes armés ambazoniens ont relayé des menaces contre des ressortissants d’autres pays qui envisagent de participer à la CAN 2021 du 9 janvier au 6 février 2021 au Cameroun. Ils avertissent également les équipes de ne pas rester dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun.

« A l’approche du début de la Coupe d’Afrique des Nations, les ambassadeurs envoient un message d’avertissement à tous les pays africains qui joueront dans le sud du Cameroun de ne pas mettre les pieds en Ambazonie car ils seront particulièrement attaqués », lit-on dans la note. à destination de la délégation malienne.

Les groupes séparatistes armés qui sévit dans les régions anglophones du Cameroun cherchent à profiter de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations au Cameroun pour exiger la libération de leurs membres. Dans une vidéo datée du 8 décembre 2021, un commandant des Forces de défense d’Ambazonie (ADF) demande la libération du président de la République autoproclamée d’Ambazonie, le Dr Ayuk Tabe, détenu à la prison centrale de Kondengui depuis 2018, ainsi que tous les autres détenus. dans les prisons camerounaises.

A l’heure où le Cameroun a besoin de rassurer les milliers de visiteurs qui s’apprêtent à participer à la CAN Total 2021 à partir du 09 janvier 2021, ces menaces de l’ADF remettent la sécurité au goût du jour à l’époque de l’organisation du plus grand club de football. masse sur le continent africain. En effet, les groupes armés séparatistes, dont les actions se sont jusqu’à présent limitées aux régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest et parfois de l’Ouest, annoncent avoir déjà positionné leurs membres dans les principales villes du pays, Douala et Yaoundé. Spécialisés dans l’installation d’objets explosifs improvisés, ces groupes armés séparatistes constituent une réelle menace pour la prochaine CAN 2021.

#gourou #ambazoniens #promet #verser #sang #Limbé #vidéo

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire