Chaos à Kousseri : scène de guerre ; un homme abattu par des tirs de l’armée

0

• Kousseri a été agressé par des inconnus

• Des coups de feu ont été entendus depuis la nuit de ce lundi

• Les décès sont enregistrés

Kousseri est aux prises avec des tirs dans ses régions depuis hier. La ville est prise d’assaut par des inconnus qui sèment la panique parmi la population.

Une source a déclaré mardi que le mardi 11 janvier 2022, un homme avait été abattu lors de coups de feu par l’armée dans ce qui a été décrit comme une  » scène de guerre « .

Peu avant ce décès, on apprend qu’un gendarme et un militaire servant dans la Légion de l’Extrême-Nord ont été abattus dans le chaos de Kousseri. Il s’agit du major de gendarmerie Marc Nkonso et du militaire Abena Théophile.

Deux autres personnes ont été tuées dans l’attaque, a-t-on appris. Il est le fils du gouverneur du Grand Nord, Alioum Bakary, qui était dans une boîte de nuit. La fille du préfet du Logone et Chari aurait également été assassinée, a prévenu Nzui Manto.

Des informations reçues par la rédaction de CameroonWeb montrent que cette attaque contre Kousseri a été provoquée par l’arrestation d’un Arabe Choa par les militaires.

Nos sources révèlent que les hommes qui ont mené l’attaque n’étaient pas membres de Boko Haram.

Dans un rapport rendu public le 14 décembre 2021, le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué que plus de 15 000 personnes vivant dans la commune de Kousseri avaient été contraintes de se déplacer au Tchad pour mettre fin aux violences. les parties contestantes.

#Chaos #Kousseri #scène #guerre #homme #abattu #par #des #tirs #larmée

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: