CM – CAMEROUN :: Le Sultan et le Maire se déchirent à Fombane :: Cameroun

0
29

Ils n’acceptent pas de réparer la porte d’entrée détruite par un incendie dans la nuit du 29 novembre 2020

Le renouvellement de la «porte d’entrée» du Fomban se partage entre le Sultan et le maire de la Cité des Arts. En effet, quelques heures après l’incendie qui a entaché ce patrimoine, symbole de la richesse culturelle du peuple bamoum, et après une séance de purification organisée en ces lieux par le sultan Ibrahim Mbombo Nguya, les travaux de restauration ont commencé le Place Mais les équipes déployées sur le terrain par le Sultanat recevront des agents de la police municipale sur ordre de la maire Patricia Tommaino Nadam Nagoya. Ces policiers municipaux sont venus réclamer l’arrêt des travaux dans un communiqué publié et signé par Patricia Tamaino Nadam Nagoya, maire de Fombane, se référant à la loi générale des communautés régionales décentralisées, indiquant que les travaux de réhabilitation de ce monument ne sont pas de la responsabilité du Sultanat

Mais ce message sera ignoré et les travaux se poursuivront sous la supervision du sultan lui-même. À son tour, le roi de Bamoun enverra un mémorandum au maire, déguisant le gouverneur de midi, dans lequel le chef du pouvoir exécutif de la municipalité de Fomban déclare que ce patrimoine appartient au Royaume et qu’il n’est pas possible de bénéficier du financement de la Maison municipale. Au vu du travail continu, Patricia Tamaino Nadam Nagoya avec une foule de supporters s’est rendue au stade le mercredi 2 décembre

Au volant de sa voiture, elle se jette sur l’appareil qui sert de support au travail en appelant l’action susmentionnée à s’arrêter dans le processus, elle chantera l’hymne national, qui résonnera dans le cœur des habitants, dont la plupart sont des motards et des militants UDC de la ville Selon l’autorité exécutive de la commune de Fombane, le système de propriété du patrimoine culturel est défini à l’article 6 de la même loi: «Les biens culturels sont la propriété de l’État et des autorités publiques ou des particuliers. Les biens culturels appartenant à l’État et aux autorités publiques sont ceux: qui sont créés ou produits à l’initiative d’une administration ou institution publique. Les individus sont ceux: issus de leur génie individuel ou collectif, produits d’événements sociaux et de créations individuelles collectives

Les personnes susmentionnées sont des personnes physiques ou morales de droit privé. »Elle a répété cette clause de la loi dans son communiqué de presse d’hier Pour rappel, dans la nuit du 29 novembre 2020, un incendie s’est déclaré autour de la porte d’entrée du Foumban en cendres dans une réaction spontanée, les autorités traditionnelles, administratives, municipales et riveraines se sont rendues sur les lieux pour surveiller les dégâts.

<

Caméra 2005-2020

CM – CAMEROUN :: Le sultan et le maire se déchirent à Fomban :: CAMEROUN

Source: https://www.camer.be/mobile/83438/6:1/cameroun-le-sultan-et-le-maire-se-dechirent-a-foumban-cameroon.html

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]