Collagen Golden :Voici comment Manaouna Malachie a sauvé le business de Nourane Foster

0

Fermer les boutiques de Nourane Foster, qui se fait un nom en commercialisant des produits dépigmentants, serait une stratégie claire pour sauver les affaires de la députée. Suite aux révélations du journaliste Rémy Ngono, Nourane Foster s’est empressée de fermer le magasin pour protéger ses stocks d' »or du collagène ». En effet, compte tenu de la polémique suscitée par le reportage de France 24 sur le produit buvable blanchissant de Nourane Foster, les autorités camerounaises devraient prendre des mesures conservatoires en confisquant les produits en question pour complément d’enquête.
Contre toute attente, le ministre Manouada Malachie a laissé la députée conserver ses stocks dont les autorités camerounaises ignorent la traçabilité. Selon Remy Ngono, la militante du PCRN pourrait continuer par commercialiser sa « potion magique » dans le noir sans publicité.

« Ces mesures conservatoires devraient être qu’on saisisse tous les produits querellés. Mais le ministre de la santé n’a même pas osé citer nommément Nourane Foster et a laissé cette dernière annoncer la fermeture de ses agences. Manaouda Malachie a donc favorisé Nourane Foster », a-t-il déclaré.

Valère Bessala

L’administrateur civil et homme politique a expliqué sur les plateaux de Canal 2 International que le premier responsable de cette situation est le ministre de la Santé, Malachie Manaouda. Selon le guide Jouvence, ce dernier ne devrait pas attendre le rapport de la France pour prendre ses responsabilités.
« Est ce que c’est dans les médias qu’un ministre doit venir apprendre qu’un député 2.0 vend des produits qui dérangent la santé ? (…) Tout le monde sait de quoi vit cette dame. Elle fait du commerce et on ne l’a pas interpellée depuis. Parce que France 24, un média étranger a fait un reportage. Si c’était Canal 2 on ne l’aurait pas écouté. », écouté a-t-il déploré.

Pour Valère Bessala, Nourane Foster est un entrepreneur qui crée des fortunes qu’il ne faut pas enterrer. En revanche, il accuse le gouvernement de ne pas remplir son devoir de surveillance des activités du militant du PCRN.

Valère Bessala va plus loin et affirme que les accusations portées contre Nourane Foster ne sont pas plus graves que les nombreux crimes commis par les ministres de Paul Biya.

« Vous pensez que cette dame est plus criminelle que les députés qui gagnent les marchés et ne livrent jamais ? Plus criminelle que ces ministres qui ont détourné l’argent du CO.VID ? Il ne faut pas criminaliser l’entrepreneuriat. Je ne voudrais pas qu’on la jette à la vindicte populaire. La faute à ce gouvernement. Parce que Nourane est une créatrice de richesse, elle crée son entreprise et c’est au gouvernement de venir dans le contrôle », précise-t-il.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire