Commande des travaux de Kamto : l’aménagement du complexe ‘La Chaumière Jazz Club’

0

• Le président de la MRC consacrerait ses travaux hier mercredi

• Cette initiation aurait lieu dans le complexe de loisirs LA CHAUMIÈRE JAZZ CLUB .

• Mais l’événement a été marqué par une présence policière devant la propriété

Dans un communiqué publié il y a quelques heures, les gérants du complexe de loisirs LA CHAUMIÈRE JAZZ CLUB (de l’homme politique Sam Mbaka) s’étonnent de la forte présence policière devant l’entreprise.

« Le complexe de loisirs LA CHAUMIÈRE JAZZ CLUB porte à l’attention de sa clientèle qu’un accord tacite a été conclu avec Monsieur Kouam Tawa, dramaturge, poète et metteur en scène, pour l’organisation d’une cérémonie théâtrale et l’exécution de ses derniers poèmes, pris extrait du livre ‘Errances’ Cette cérémonie serait interrompue par la dédicace des oeuvres du Pr Maurice Kamto, Ecrivain, Juriste, Politicien Ouvrages édités par Mr Kouam Tawa Le complexe de loisirs LA CHAUMIÈRE JAZZ CLUB rappelle que cet événement culturel et artistique s’inscrit dans ses prérogatives et sa ligne fonctionnelle et ne fait généralement l’objet d’aucune déclaration administrative.
Le complexe de loisirs LA CHAUMIÈRE JAZZ CLUB précise donc qu’aujourd’hui il n’a jamais été question de rassemblement politique ou de rassemblement politique dans sa salle de banquet », lit-on dans le communiqué du complexe signé par Auréole Tchoumi, porte-parole de Cyrille Sam Mbaka.

« De plus, le blocus et la forte présence de policiers et de gendarmes devant l’enceinte du complexe, ainsi que la principale route d’accès à Bonapriso qui est bloquée depuis les premières heures du matin, leur source d’informations qui a jusqu’à présent échappé à notre compréhension.
Alors que nous souhaitons à tous un joyeux Noël, le complexe de loisirs LA CHAUMIÈRE JAZZ CLUB présente ses sincères excuses à sa sympathique clientèle pour la gêne occasionnée ce jour-là. Il promet que ses activités reviendront à la normale demain, le 2 décembre 2021″, peut-on lire dans le communiqué.

En effet, hier mercredi, une centaine de policiers et gendarmes armés ont réalisé un cordon de sécurité pour le complexe de loisirs.

Plusieurs mouvements de véhicules anti-émeutes ont plongé les habitants dans la panique et même la peur. Albert Ndzogang s’approche des hommes en uniforme, qui lui demandent de dire à Kamto qu’il est indésirable à Douala.

#Commande #des #travaux #Kamto #laménagement #complexe #Chaumière #Jazz #Club

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire