Confidentiel : Louis Paul Motaze désormais sous surveillance

0

• Louis Paul Motaze est désormais surveillé par des agents du renseignement

• Il a perdu le sommeil.

• le ministre des finances est touché par une interdiction de quitter le pays

La lutte des clans au sein du système pour le pouvoir et la succession de Paul Biya n’a pas encore dit son dernier mot. Après la chute de Mebe Ngo’o, c’est cette fois encore un gros morceau qui veut décrocher une fraction. C’est Louis-Paul Motaze. Les carottes semblent avoir été cuisinées pour l’ancien directeur du Cnps. Il est maintenant entre le marteau et l’enclume. Tous ses faits et gestes sont passés au crible. Sa vie est surveillée.

Selon des sources camerounweb.com au sein du sérail, le secrétaire au Trésor Louis Paul Motaze a perdu le sommeil. Informé par son réseau de ce qui s’affine contre lui, il a lâché : « le père ne peut pas me faire ça ». Depuis novembre dernier, la DGRE a placé un poste d’agents du renseignement dormant autour de sa maison et même au ministère. Aussi, certains éléments le suivent discrètement à moto. Par coïncidence, il est actuellement entouré d’une série d’enquêtes. Trois des six affaires contre lui ont déjà été complètement classées. Frappé d’une interdiction de quitter le territoire pendant quelques jours, il n’a jamais été officiellement prévenu. Selon une de nos sources, tout est mis en œuvre pour l’humilier publiquement. Ses mouvements sont scrutés quotidiennement.

A noter que Motaze et certains dignitaires du régime sont à couteaux tirés. C’est le cas du Sgpr, Ferdinand Ngoh Ngoh avec qui il se regarde comme un chien potier par rapport à la gestion des chantiers de Can.
Il y a aussi une guerre entre le Minfi et le directeur du cabinet civil du département du Dja et Lobo du chef de l’Etat dans la région du Sud. Les deux experts du régime se lancent dans une bagarre politique à cause de quelqu’un qui intervient en ce lieu. D’un côté nous avons l’ancien maire de Sangmelima, André Noël Essian qui est l’élément de Samuel Mvondo Ayolo et de l’autre Louis Paul Motaze dont les principaux complices sont Sylvain Mvondo, homme politique et directeur adjoint du budget au Minepat et l’actuel maire de Sangmelima , Jean Faustin Bekono. Lors de la dernière rénovation des organes de base, ces deux camps du Dja et du Lobo, département d’attache du chef de l’Etat, se sont violemment affrontés et cela a failli conduire à des affrontements violents.

Ces derniers mois, on a vu circuler sur les réseaux sociaux des documents dans lesquels l’ancien ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (Minepat) a octroyé à plusieurs reprises des milliards de francs CFA au patron du groupe Anecdote, Jean Pierre Amougou Belinga, qui a présenté comme son homme de paille.

A voir ce que le Zomloa du Zomloa a subi ces jours-ci avec la révocation de son passeport, l’assignation à comparaître par les Tcs et l’interdiction de quitter le pays, on n’est pas surpris d’apprendre tout ce qui arrive à Motaze.

#Confidentiel #Louis #Paul #Motaze #désormais #sous #surveillance

Source: CamerounWeb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire