Conflit foncier : un homme de 60 ans de son domicile à Bafoussam. ensemble

0
23

Il a été expulsé de l’immeuble familial par le nouvel acquéreur il y a quelques semaines après que l’immeuble a été vendu par sa sœur sans préavis.

Jean Nanguem est désormais sans abri. Il a été expulsé de la maison familiale par les émissaires du nouvel acquéreur, Bruno Kounga, qui résidait à Douala. Ce demandeur transporte maintenant de nombreux documents juridiques et sa propriété vendue avec lui. Depuis son expulsion, cet homme de 67 ans affirme avoir déposé une plainte auprès de la Haute Cour du MiFi par l’intermédiaire de son avocat. Objet : « Plainte avec constitution de partie civile contre les dits Djoumessi epse Foham Suzanne, Kounga Bruno, Maître Tchouassi Anatole, Djinang Nanguem Gisèle, Sandjo Séraphin Muna Epoh et consorts pour coopération de faux et usage de faux en écriture privée et commerciale, vol , fausses déclarations, atteintes à la terre et aux biens de l’État, pillages en bande et complicité ».

Selon les déclarations de cette dernière, Suzanne Djoumessi aurait volé sa carte nationale d’identité afin d’obtenir une fausse procuration à son nom, dans le cadre du processus de vente de cet immeuble d’une surface restante de 604m2, au lieu de -dit lotissement initial , formant la parcelle n°20/A, arrondissement de Bafoussam 1er, immatriculée le 28 janvier 1974 au cadastre du département du Mifi, tome IX, folio 180, sous le numéro 1778.

« Mon objectif est que toutes les générations bénéficient de cet atout familial. Mon père a dit que nous ne devrions jamais vendre ses affaires. Je ne comprends pas pourquoi ma sœur a décidé de vendre cet espace en complicité avec ma fille sur la base des faux documents. Cependant, elle pourrait venir me voir pour convenir des ressources qu’elle devrait utiliser pour trouver des solutions à son problème financier, le cas échéant. Si l’acheteur n’avait pas commencé les travaux, je n’aurais pas été prévenu. Face à ces violations, je viens de saisir par correspondance le Gouverneur de la Région de l’Ouest, le Préfet du Mifi et le Sous-Préfet du 1er Arrondissement de Bafoussam pour cette affaire qui avait déjà été portée devant le juge du Tribunal de Grande Instance de MiFi », a-t-il précisé. C’est la deuxième fois que ce litige foncier est porté à la connaissance des tribunaux de Bafoussam. La première fois c’était Éric Lechancelier Kouwo Fotso, un cousin éloigné de Jean Nanguem. 805/C noté le 13 avril 2017.

« L’avoir obtenu par mutation après le décès de leur défunt père Foutze Jean, selon le jugement n°198/C rendu le 14 février 2019 par le Tribunal du Premier Degré de Bafoussam, appuyé par la déclaration de non-appel du 07 mai. , 2019 délivré par le Greffier du Tribunal de l’Ouest à Bafoussam », lit-on de ce certificat de propriété dressé le 9 avril 2021 à Bafoussam par le conservateur foncier du Mifi. Si nous adhérons à ce certificat, ce lot appartient à à la fois Jean Nanguem et Suzanne Djoumessi, épse Foham Selon l’expédition de vente, ce lot a été vendu à Bruno Kounga demeurant à Douala, pour 20 millions par Suzanne Djoumessi, devant Maître Anatole Tchouassi, notaire à Baham, dans le ressort du Tribunal de l’Ouest Nous n’avons pas pu joindre Djoumessi, qui est resté à Niète après plusieurs tentatives téléphoniques.

De près, Gisèle Djinang Nanguem, qui est suggérée par le plaignant comme sa complice, affirme qu’elle n’a pas été directement ou indirectement impliquée dans la vente de ce terrain. « Je suis prêt à prouver mon innocence. Si mon père reste convaincu que j’ai contribué à cette affaire, j’irai devant les tribunaux pour voir la vérité prévaloir. Je suis sa fille. Je n’avais rien à voir avec ses problèmes avec sa sœur. Ce sont les deux propriétaires de cet espace que ma tante a décidé de vendre à son insu. Nous avons tous vu les faits », dit-elle. Dans l’attente de la décision de justice, les travaux sur ce terrain à Akwa au lieu dit « marché aux fruits » seront arrêtés après la démolition du bâtiment.

#Conflit #foncier #homme #ans #son #domicile #Bafoussam #ensemble

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: