Coup de fil avec Laurent Esso et des agents : comment Amougou Bélinga prépare sa revanche

0

• Devant sa femme et ses enfants, Amougou Bélinga a été humilié à l’aéroport, empêché de quitter le Cameroun

• Plusieurs sources signalent un problème avec certains experts du régime

• Amougou Bélinga prépare sa vengeance et elle promet d’être violente

Selon nos sources, un rouleau compresseur a été utilisé par certains membres de la série sur Jean Pierre Amougou Bélinga. Habitué à battre et à donner, l’homme se multipliera depuis le 15 janvier, interpellant quelques amis et sponsors au sein du régime de Yaoundé.

« Le Zomloa a déjà appelé le ministre Laurent Esso et d’autres hauts gradés de l’armée qui ont pu lui dire de quoi il est accusé et les personnes derrière cette humiliation qui lui a été infligée il y a quelques jours », confie une source proche du patron de la Anecdote aux rédacteurs de CameroonWeb.

« Apparemment Paul Biya est très en colère, mais il n’a pas supporté l’interdiction de quitter le territoire du patron », ajoute notre source confirmant que les exécuteurs, ainsi que les donneurs d’ordre, ne perdent rien pour répondre à leurs actes.

Selon d’autres informations, la présidence de la république considère désormais Amougou Bélinga comme un adversaire car Etoudi n’a pas apprécié que le patron du groupe Anecdote reçoive pour lui le président des Comores, lorsqu’il est venu au Cameroun sur son invitation personnelle du chef de état de participer à l’ouverture de la CAN Total Energies Cameroun 2021.

La deuxième raison pour laquelle Amougou Belinga n’est plus bien noté est qu’il a collé plusieurs petites affiches sur lesquelles on voit sa photo dans diverses artères de la ville de Yaoundé et notamment sur les axes empruntés par le président de la République pour se rendre à l’Olembé stade le 9 janvier.

Les problèmes d’Amougou Bélinga avec certaines griffes du régime ne datent pas d’aujourd’hui.

En août 2020, l’homme d’affaires a été interrogé par les limiers de la police judiciaire régionale de Yaoundé dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de Bryant Formbor, un jeune jet-setter qui a été poignardé à mort le 5 juin 2020, dans une rue de la capitale camerounaise. .

L’enquête est toujours en cours et Amougou Belinga a jusqu’ici été entendu comme témoin dans cette affaire compliquée, où se mêlent conflits amoureux et chantage. Selon nos sources, il nie toute implication.

Il a dit à ses proches qu’il était victime d’un complot impliquant de hauts responsables de la police.

#Coup #fil #avec #Laurent #Esso #des #agents #comment #Amougou #Bélinga #prépare #revanche

Source: CamerounWeb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: