CovidGate : Le gouvernement humilie Cavaye Yiguié et d’autres députés

0

Le pouvoir des parlementaires au Cameroun a de nouveau été remis en cause en 2021 après l’annulation de la séance plénière sur la présentation par la Cour des comptes de son rapport d’audit.

La session de juin a été marquée par la disparition du programme de l’Assemblée nationale, I par une séance de présentation par la Cour des comptes de la Cour suprême, son rapport annuel et le rapport d’audit du Fonds. solidarité nationale spéciale pour la lutte contre le coronavirus. Une annulation d’un programme planifié de longue date qui n’a pas réussi à motiver l’institution.

« Les délégués sont presque dans leur cœur car ce changement a eu lieu sans aucune justification. Nous avons seulement constaté que la programmation avait disparu. Fait place à un nouveau. Aucune raison ne nous a été donnée. Nous sommes déçus, nous ne nous attendions pas à cela. Nous savons juste que c’était parti et nous n’avons rien dit. Ni sur le motif, ni sur la nouvelle programmation », a déclaré le député de l’Union démocratique du Cameroun (UDC) Koupit Adamou.

Cet événement s’est déroulé au parlement sans que les députés aient dit « officiel ». Donner une onction, bien sûr, à la décision du gouvernement d’annuler le passage de la Cour suprême devant l’Assemblée nationale. Pourtant, la législature a le pouvoir de demander des comptes au gouvernement.

L’article 35 de la Constitution dispose : « (1) Le Parlement contrôle l’action du gouvernement par des questions orales ou écrites et la constitution de commissions d’enquête sur des questions spécifiques. (2) Le gouvernement assure, sous réserve d’obligations, la défense nationale, la sécurité de l’Etat ou le secret des « informations juridiques, informations au parlement ».

La Cour des comptes de la Cour suprême présentera vendredi 25 juin 2021 son rapport annuel et le rapport d’audit du Fonds national spécial de solidarité pour lutter contre le coronavirus. En plus d’être inscrite dans la programmation quotidienne de la Chambre des représentants, cette rencontre a été annoncée par le ministre des Finances, Louis Paul Motaze lors de sa visite dans le cadre de la défense du projet de loi de financement rectificatif. Pour rappel, de nombreux ministres ont été entendus dans cette affaire. Dont le Premier ministre, Joseph Dion Ngute.

#CovidGate #gouvernement #humilie #Cavaye #Yiguié #dautres #députés

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire