Crise du RDPC : Justine Diffo désormais indésirable aux Bahamas

0

Valentine Djuidje, la présidente sortante de l’Ofrdpc et de nombreux militants lui reprochent son manque d’enthousiasme pour le parti et son manque de cotisations.

Vous ne récoltez que ce que vous semez », est un proverbe bien connu dans la région occidentale. Justine Diffo a eu en pleine face les fruits amers de son banditisme politique. Cette dame, surtout connue à Yaoundé, « pour ses coups bas et sa tendance au faux, a tenté, comme à son habitude, de jouer sur deux fronts. Le mal l’a pris.

La patronne de la nébuleuse « Plus de femmes en politique » a été démasquée et chassée comme une sale femme qu’elle a hypocritement suppliée pour une place au soleil.

Que s’est-il passé ? Selon nos informations, avoir lamentablement échoué à dresser une liste en raison de son impopularité parmi les militants de l’OFDRPD [organisation spécialisée du parti au pouvoir, réservée aux femmes] Justine Diffo choisit de rejoindre la liste de Valentine Djuidje, la très populaire présidente sortante de ladite organisation aux Bahamas. L’Art Pca utilise un gâchis pour atteindre son objectif.

Cependant, Valentine Djuidje est une militante avisée, qui sait que lorsqu’un serpent s’approche de vous, il vaut mieux vous étouffer. C’est pourquoi elle prend la décision, dont tous les militants se réjouissent, de retirer Justine Diffo de sa liste. Ce qui absorbe les erreurs : apport insuffisant aux activités militantes, manque de contact avec le terrain, etc.

Humiliation totale pour cette militante dont les réseaux mafieux ont fait croire au chef de l’Etat Paul Biya, par ailleurs président national du RDPC, qu’elle est populaire en Occident, Valentine Djuidje l’aurait mise au défi de dresser une liste rivale. . Comme pour dire « regardez-moi aux urnes si vous le pouvez ». Ce n’est pas ton « bep bep » [petit bruit] de Yaoundé ».

Le président sortant de l’Ofrdpc, un agriculteur, a une parfaite maîtrise de la terre. On ne peut pas en dire autant de Justine Diffo. Inconnue du bataillon à la fois dans la région ouest et dans son propre village.

Cependant, les observateurs politiques craignent que le tristement célèbre Art Pca ne s’avoue vaincu et profitent de son soutien au secrétariat général du Comité central du RDPC pour forcer le passage. Un tel scénario pourrirait sans aucun doute l’atmosphère au sein du Parti de la flamme des Bahamas.

Il faut dire que Justine Diffo est une experte en matière d’ambiance. Petite illustration : L’art, qui avant son arrivée jouissait d’une tranquillité autrefois enviée et propice au travail, s’est aujourd’hui transformé en terrain d’intrigue, de corruption, de favoritisme, de mécénat, de commerce. Tout cela sur fond d’insubordination répétée de la PCA contre les instructions du régulateur, en l’occurrence la ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng.

Pour rappel, le 8 juillet 2021, le Président National du RDPC signera une circulaire renouvelant les mandats des instances de base. Les élections se dérouleront jusqu’au soir du 30 septembre 2021 dans les 377 sections de cette formation politique réparties à travers le pays.

#Crise #RDPC #Justine #Diffo #désormais #indésirable #aux #Bahamas

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: