De retour à Mvomeka’a : Biya aurait consulté des proches pour un nouveau gouvernement

0

Depuis Mvomeka’a, où il se trouve actuellement, le président de la république serait sur le point de redistribuer les cartes au sein de l’équipe gouvernementale, au lendemain des opérations de renouvellement des bureaux des organes de base du RDPC. C’est du moins ce que nous disent nos sources très bien présentées.

Ils peuvent toujours mettre leur doigt dans l’œil. Ces lucarnes en deuil qui ont toujours pensé que lorsque le chef de l’Etat se rend à Mvomeka’a, son village natal où il se trouve actuellement, c’est simplement pour faire une pause et lui serrer les pouces. Au contraire, nos sources généralement bien informées indiquent que c’est souvent l’occasion pour le chef de l’Etat d’échapper à la pression du palais Etooudi, de se concentrer sur certains dossiers sensibles, à l’abri des regards et des potins écoeurants.

Serait-ce le cas actuellement à Mvomeka’a, compte tenu de cette atmosphère légèrement changeante que l’on observe depuis quelque temps ? Vous ne perdez rien à le sentir.

D’ailleurs, à l’heure où certaines langues serpentines ne cessent de montrer des signes de fatigue chez le président Paul Biya, l’homme, pour sa part, dégage plutôt une forme impeccable, à la santé de fer. Un état d’esprit qui pourrait justifier le tact et la magnanimité avec lesquels le chef de l’Etat traite les dossiers sur sa table. Des langues qui continuent de se délier ici et là, voire le parlement d’une éventuelle réorganisation du gouvernement qui pourrait avoir lieu dans les prochains jours.

Certains de ses officiers de réserve pourraient réintégrer le gouvernement. Ce n’est que dans la liste des officiers de réserve honnêtes et compétents dont le retour est annoncé aujourd’hui en grande pompe qu’Edouard Akame Mfoumou figure en bonne place.

En effet, ces mêmes langages confirment que le président qui travaille résolument ces derniers jours avec le secrétaire général du Sénat, Michel Meva’a M’Eboutou, pouvait se souvenir de certains de ses anciens collaborateurs comme Rémy Ze Meka, Benjamin Amama , Bernard Messengueavom, Laurent Kuoh Ngangue, Charles Etienne Lekene donfack, Jean Claude Mbwentchou et autres Joseph Owona.

Ceux qui savent lire entre les lignes évoquent une possible entrée officielle au gouvernement de Franck Biya comme conseiller spécial à la présidence de la république, plutôt que Luc Sindjoun, avant d’être nommé ministre titulaire quelques mois plus tard. On parle du mois d’avril.

Le fichier Covidgate n’est pas un vestige. Nos mêmes sources indiquent que le jugement définitif du chef de l’Etat reste tributaire des rapports du Minfi Louis Paul Motaze et de son homologue de la recherche scientifique et de l’innovation, Madeleine Tchuente.

Quant à l’actualité au sein du RDPC, après les opérations de rénovation des bureaux des organes de base, dans certains salons chics et certaines chaumières on se murmure que la fête à la flamme ardente n’aura finalement pas de congrès.

Certaines trompettes bruyantes indiquent que le moment venu, le président national de ce parti pourra convoquer une réunion extraordinaire pour rédiger quelques textes, dans le but, entre autres, de nommer un vice-président au sein du parti à la flamme ardente. . Par ailleurs, Aminatou Ahidjo pourrait intégrer la prochaine équipe gouvernementale, après concertation avec l’administration.

Pour rappel, la fille de feu Ahmadou Ahidjo occupe le poste de PCA au Palais des Congrès. Des clairons qui prédisent inexorablement l’entrée imminente dans la IIIe République.

#retour #Mvomekaa #Biya #aurait #consulté #des #proches #pour #nouveau #gouvernement

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: