Décision historique : Kamto fait une promesse forte au peuple, la fin d’une ère est proche, voici les détails!

0

Le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) Maurice Kamto et ses hommes multiplient les manifestations à quelques années seulement de l’élection présidentielle de 2025.

Faut-il s’inquiéter du camp du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) ? Que devraient faire les autres partis d’opposition? Le porte-parole du parti, Joseph Emmanuel Ateba, a posté une question sur sa page Facebook.

Qui a peur de la participation du MRC aux élections camerounaises ?

Depuis que leur président national, le professeur Maurice Kamto, a appelé à une mobilisation générale de leurs militants à Nkongsamba en vue de la participation du MRC aux prochaines élections camerounaises, des voix malveillantes et souvent ignorantes se sont élevées pour remettre en cause cette approche.

Il faut que les choses soient claires : le MRC est seul maître de son agenda politique.

Lorsque le MRC a décidé de boycotter les élections locales et générales en 2020, certains ont hypocritement feint de regretter et de condamner cette décision, alors qu’au fond ils se réjouissaient d’occuper des espaces qu’ils n’auraient jamais eus, si le MRC était allé aux urnes.

Il faut savoir hurler avec les loups. Avec la déclaration samedi dernier sur l’esplanade du stade Japoma que le MRC ira aux élections, à toutes les élections à venir avec ou sans loi électorale, le professeur Maurice Kamto a envoyé un message au régime dictatorial de Yaoundé que le MRC est prêt et déterminé pour lui faire face sur n’importe quel terrain.

Cela ne signifie pas que le MRC a abandonné son combat pour l’émergence d’un système démocratique apaisé, transparent et crédible dans l’intérêt du Cameroun et de son peuple.

Que ceux qui espéraient que le MRC ne participerait pas aux prochaines élections pour protéger leurs positions changent d’avis car nous y serons.

Ils ont le choix de rejoindre le MRC pour participer à la dynamique de renaissance du Cameroun, ou de se soumettre à l’approbation du peuple souverain mécontent.

La MRC sera là en 2025 ou avant.

Rf: camerounweb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire