Découvre l’étonnante lettre que Mebe Ngo’o a envoyé à Ngoh Ngoh depuis la prison de Kondengui

0

Il y a quelques jours, les Camerounais se sont frottés les mains pour assister à une situation inédite. En effet, pour la première fois dans l’histoire du Cameroun, un ministre d’Etat a failli être arrêté en fonction.

Cela ne s’est jamais produit et c’est donc un fait sans précédent qui a fait la une des journaux. Mais ce dernier ministre d’Etat en question n’a pas été arrêté définitivement et son mandat d’arrêt a été suspendu.

Mais alors que ce dernier était tourmenté, un ancien locataire du gouvernement actuellement détenu à la prison centrale de Kondengui lui a envoyé un message passionnant.

En effet, selon les informations de Boris Bertolt, Edgard Alain Mebe Ngoo dit attendre gentiment que l’homme punk de Kondengui se retrouve. Très intrigante comme nouvelle quand on sait que l’ancien ministre de la défense a clamé à plusieurs reprises son innocence en pointant du doigt les nouveaux locataires d’Etoudi pour lui avoir joué de sales tours.

La responsabilité du secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, dans la gestion des fonds Covid-19 est de plus en plus remise en cause, ajoute Boris Bertolt.

Selon le journaliste, Ferdinand Ngoh Ngoh souffle simplement en attendant la refonte de Paul Biya. Et ceux qui savent comment fonctionne Paul Biya, c’est toujours comme ça qu’il fonctionne : il vous calme, il vous tourmente psychologiquement, il vous humilie, et puis il vous arrête. C’est le schéma de l’opération Epervier.

Rf:camerounweb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire