Home Actualité Cameroun Demande de libération provisoire sous caution: Laurent Esso soutien de nouveau Amougou Belinga
Actualité Cameroun

Demande de libération provisoire sous caution: Laurent Esso soutien de nouveau Amougou Belinga

Les avocats de l’accusé Jean-Pierre Amougou Belinga ont introduit une demande de libération provisoire sous caution auprès des autorités judiciaires. Le complice de torture par aide, chef d’accusation retenu contre lui, ne supporte apparemment pas l’environnement de la prison. Cependant, il aurait dû y penser avant de décider, jusqu’à preuve du contraire, de participer à la tentative réussie d’élimination physique du journaliste radio Arsène Salomon Mbani Zogo, dit Martinez.

Jean-Pierre Amougou Belinga attend toujours une réponse définitive pour savoir s’il pourra être remis en liberté après que ses avocats auront été autorisés à payer une caution qui sera fixée ultérieurement. En attendant, le président directeur général de Vision et propriétaire des chaînes de télévision Vision 4 et Télésud va continuer son séjour à la prison de Kondengui, non loin de l’autre détenu Léopold Maxime Eko Eko, patron de la DGRE mouillé jusqu’au coup dans l’assassinat de Zogo.

Le journaliste Rémy Ngono ne comprend pas comment une libération provisoire peut être demandée pour une personne dont la culpabilité a été quasi prouvée. “Alerte info Kondengui ! Premier échec. Le zomlo’o des zomlo’o repart immédiatement à la maison…euh en prison plutôt ! L’affaire a été renvoyée pour le mois prochain”, a-t-il écrit.

L’homme très concerné par cette affaire depuis qu’elle a commencé a également ajouté : “Rappelons que Jean-Pierre Amougou Belinga a été extrait de la prison principale de Kondengui ce matin pour la Cour d’appel. Alors que l’instruction judiciaire du juge militaire n’a même pas encore commencé, Laurent Esso met la pression et tente le tout pour le tout pour sa libération sous caution”.

Jean-Pierre Amougou Belinga est un homme d’affaires et propriétaire des chaînes de télévision Vision 4 et Télésud. Il est actuellement en détention provisoire à la prison de Kondengui à Yaoundé, la capitale du Cameroun. Il est accusé d’avoir participé à la tentative réussie d’élimination physique du journaliste radio Arsène Salomon Mbani Zogo, dit Martinez. Les avocats de Jean-Pierre Amougou Belinga ont introduit une demande de libération provisoire sous caution auprès des autorités judiciaires, mais il n’a pas encore reçu de réponse définitive.

#JeanPierreAmougouBelinga, #accusé, #avocats, #demande, #libérationprovisoire, #caution, #autoritésjudiciaires, #complice, #torture, #aide, #prison, #environnement, #réponse, #présidentdirecteurgénéral, #Vision, #chaînesdetélévision, #Vision4, #Télésud

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Burkina Faso : enquête sur les massacres civils – un appel pressant de l’ONU

Ouagadougou au Burkina Faso Face à la crise au Burkina Faso, le...

Le leader panafricaniste Kemi Seba accueilli à Ouagadougou

Kemi Seba, à Ouagadougou Kemi Seba a foulé le sol burkinabè mercredi...

RDC : investiture historique de Judith Suminwa et son gouvernement

Judith Suminwa Tuluka, Première ministre de la RDC Judith Suminwa et son...

Mali : Nouvelles révélations sur la disparition de Yeri Bocoum – L’enquête se réchauffe

De nouvelles informations et témoignages émergent dans l’enquête sur la disparition de...

[quads id=1]