DERNIERE MINUTE: Voici comment Paul et Chantal Biya quittent clandestinement le Cameroun

0
1688

Le Président Paul Biya et son épouse ont quitté Yaoundé ce jour, destination République du Congo, informe dans un communiqué Mvondo Ayolo, Ministre, Directeur du Cabinet civil.

Le couple présidentiel va prendre part à une conférence internationale qui sera organisée demain 24 octobre à Brazzaville, à l’occasion des 60 ans des indépendances des pays d’Afriques francophones et des 80 ans de la participation des troupes africaines à la libération de la France en 1840.

La suite présidentielle est constituée des personnalités tels que Lejeune Mbella Mbella, Ministre des Relations extérieures, Samuel Mvondo Ayolo, ministre, Directeur du Cabinet civil, Mengot Victor Arrey Nkongho, ministre chargé de Mission à la Présidence de la République, Alamine Ousmane Mey, ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, Malachi Manaouda, ministre de la Santé Publique, Joseph Fouda, contre-amiral et Conseiller Spécial du Président de la République, Simon Pierre Bikelé, chef du protocole d’Etat.

Le président Paul Biya présentait déjà une posture de Casanier avec près de 15 mois passé au pays. Il s’est fait représenter à toutes les dernières rencontres internationales.

Il ne s’est même plus rendu en vacances en Europe depuis de 15 mois. Son dernier «court séjour privé», selon l’expression consacrée, remonte à l’année dernière.

En séjours alors à Genève, Paul et Chantal Biya, le 5 juillet 2019, dix jours plus tard seulement, vont être contraints de regagner Yaoundé, sous de très fortes menaces des activistes de la BAS.

Octobre 2019, soit quelques temps après, sur invitation du Président Macron, Paul Biya est à Lyon, à l’occasion de la 6ème Conférence de reconstitution des ressources du fonds mondial de lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme. Et plus tard, au cours du mois suivant, il est invité encore en France, pour assister au sommet de Paris pour la paix.

Depuis lors, le locataire du Palais d’Etoudi n’a plus fait le moindre déplacement à l’étranger, il est désormais réduit à faire des navettes entre Mvomeka’a, son village natal, et le palais d’Etoudi.

La BAS, ce mouvement hostile à Yaoundé et logé au sein des diasporas, a décidé de rendre désagréable tout séjours en occident du couple présidentiel.


SOURCE: https://www.w24news.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

[comment-form]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]