Dette africaine : Angola, Côte d’Ivoire, Sénégal… Etats où la dette a explosé

0

Alors que la résurgence d’une crise financière en Afrique subsaharienne, similaire à celle des années 1990 et 2000, semble peu probable – bien que non exclue -, nul doute que le niveau des créances des pays de la zone a fait d’énormes progrès. réalisés au cours de la dernière demi-douzaine d’années. Selon la Banque mondiale, la dette extérieure publique des pays subsahariens a augmenté de 67,5 % pour atteindre 454 milliards de dollars entre 2015 et 2020.

Dette extérieure des pays d'Afrique subsaharienne - la Banque mondiale inclut la Mauritanie et le Soudan dans cette catégorie, mais exclut les Seychelles, classées comme pays à revenu élevé sur la base du PIB par habitant.  © Banque mondiale

Dette extérieure des pays d’Afrique subsaharienne – la Banque mondiale inclut la Mauritanie et le Soudan dans cette catégorie, mais exclut les Seychelles, classées comme pays à revenu élevé sur la base du PIB par habitant. © Banque mondiale

Cette évolution a éclairé les spécialistes de l’économie du développement, dont l’économiste Brahima Sangafowa Coulibaly, responsable de l’Africa Growth Initiative au Brookings Institute (think tank américain). « En raison de l’augmentation rapide de la dette ces dernières années, un tiers des pays d’Afrique subsaharienne sont soit endettés, soit menacés d’endettement.

Source :
Jeune Afrique

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire