Dr Fridolin NKE humilie et tacle sévèrement Ernest Obama et dévoile son vrai visage

1

Ernest Obama, le directeur des communications de la Fédération de football du Cameroun, a récemment fait une sortie controversée.

Il était dans le Face à Face Show de Rodrigue Tongue sur Canal 2 International. Par rapport à son interlocuteur, ils ont évoqué les derniers ajustements à la Fécafoot, la signature avec One All Sports, etc.

Il n’a pas manqué de tacler le philosophe Fridolin Nie qu’il qualifie de trop critiques et contradictoire. « Les gens qui insultent la Fecafoot tous les jours, sont ceux qui veulent rencontrer Eto’o, la preuve, il y a un philosophe, le docteur Fridolin Nké, après avoir insulté Samuel Eto’o à la chaîne de télévision Equinoxe Tv, m’a appelé lundi pour me dire qu’il veut voir Eto’o. Je lui ai demandé que tu veux voir Eto’o pourquoi ? », a indiqué Ernest Obama.

Réponse du berger à la bergère. Fridolin Nke n’a pas abandonné. Il a activé sa caméra pour répondre à Ernest Obama dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux.

« Voilà un individu que la Fecafoot (Ernest Obama, ndlr), recrute et qui se permet de parler aux gens n’importe comment et ça me préoccupe […] On dit, pour comprendre qui on est, il faut voir qui est-ce qu’on choisit comme entourage. Lorsque Eto’o choisit un type d’une telle arrogance, d’un tel narcissisme un type si minable, un roublard, un vaniteux, un type qui ne pèse rien moralement, qui a été impliqué dans plein de choses. Regardez ce qu’il faisait dans Club d’Élites (émission sur vision 4, ndlr). Comment on peut sensiblement avoir du crédit, lorsqu’on prend de telles personnes? Donc, On comprend que Eto’o Fils c’est la condescendance, c’est le commérage, c’est la médisance, c’est la diffamation, c’est l’irrespect des autorités morales que nous sommes, ça pose donc un problème », indique le philosophe Fridolin Nke.

« Tout le monde n’est pas un “gombiste” tout le monde n’est pas spécialiste de l’art mendicitaire. Monsieur le Va-nu-pieds il faut que vous compreniez ça. La société que nous voulons, ce n’est pas une société de faussaires, ce n’est pas une société de manipulateurs, de tricheurs. Ce n’est pas une société de dangereux mythomanes. Ce qu’il se passe actuellement à la Fecafoot, c’est cela ! Et il faut que je dise ça à la Fecafoot et ils entretiennent cette mafia là en se disant que comme le peuple camerounais aime le sport, comme les gens sont aliénés, personne ne va critiquer », a-t-il ajouté.

ref:camerounweb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire