Épervier : L’accord de 196 milliards de dollars que Mebe Ngo’o. embarrasse

0

Le protocole signé entre l’Ex-Mindef et la Chine a fait perdre à l’Etat camerounais la somme de 196 milliards de francs.

L’affaire du Ministère public et de l’Etat du Cameroun (Minfi) contre Mebe Ngo’o et consorts suit heureusement son cours devant les tribunaux. L’audience ici a été consacrée au contre-interrogatoire de l’accusé Mebe Ngo’o Alain Edgard Abraham. L’ancien ministre adjoint à la présidence de la république a été interrogé par l’avocat de la partie civile Atangana Ayissi (Etat du Cameroun).

La base du contre-interrogatoire est le prétendu détournement de biens publics (DBP) d’une somme de 196 millions de FCFA au détriment de l’Etat camerounais, représenté par le ministère des Finances. Au début de son interrogatoire, Me Atangana Ayissi a évoqué le principe du respect du code des marchés publics, notamment celui relatif au marché de la « Poly technologie » d’une valeur de 196 milliards de francs. Mebe Ngo’o a noté qu’il ne s’agit pas d’un marché public.

Ensuite, a-t-il soutenu, Poly Technology n’est pas un marché, mais un accord entre État et État, l’État du Cameroun et la République de Chine. Une longue « querelle » a éclaté sur l’esprit de l’article 3 du code des marchés publics concernant les marchés financés par l’État ou ses filiales. Sur ce point, Mebe Ngo’o a été convaincant : « Il ne faut pas confondre le contrat commercial et l’accord commercial signé par Minepat… qui précède le contrat commercial ».

Avec sérénité et hauteur, il rétorque : « J’ai signé le contrat commercial… le Minepat a signé le contrat commercial, avec l’assentiment du Président de la République » : il précise : « Tous les projets menés par la République populaire de Chine sont soutenus par En ce qui concerne le protocole d’accord visant à assurer la mise en œuvre du traité, l’ex-député du Mindef a déclaré que l’ex-Mindef Bank of China a exprimé son intention d’accorder une ligne de crédit à un acquéreur au Cameroun pour un montant de 300 millions d’euros.

En réponse à une question accessoire de la défense, Mebe Ngo’o a réagi avec véhémence : « Je n’ai jamais signé de contrat de prêt avec Poly Technology, un protocole d’accord qui est par écrit ». Il est à noter d’après la déclaration de Mebe Ngo’o que la délégation chinoise a séjourné au Cameroun du 11 au 13 janvier 2011.

Il a été reçu par le Président de la République le 12 janvier 2011. Le Mémorandum a été signé à la même date le 12 janvier 2011. Les quatre avenants commerciaux connexes ont été signés à Pékin le 7 novembre 2011. Ils ont assuré, entre autres, l’achat de 6 hélicoptères et de 4 Patriot.

#Épervier #Laccord #milliards #dollars #Mebe #Ngoo #embarrasse

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: