Espace public : le ministère de la Santé veut la consommation de Chicha. interdire

0

La chicha est consommée par différents jeunes

Il a des effets néfastes sur la santé

L’Etat veut limiter sa consommation

Le ministère de la Santé prévoit de mener une campagne de communication agressive lors de la Semaine de la jeunesse et de la Journée mondiale sans tabac pour sensibiliser les jeunes sur la nocivité et la toxicité de la chicha. Elle vise également à agir contre la restriction des importations de l’appareil Chicha, à interdire son utilisation dans les lieux publics et fermés, et à s’orienter vers la fermeture des débits de boissons autour des écoles.

Selon une étude récente du Ministère de la Santé (Minsante) au Cameroun, près de 46% des jeunes boivent la chicha à volonté dans les snacks et même à la maison.
Ceci est un narguilé pour fumer du tabac. Il est composé de 28% de tabac et de 70% de mélasse (sirop avec sucre, arômes comme la fraise, la pomme ou la noix de coco), ce qui lui donne un goût acidulé.

Pour une séance de narguilé de 45 minutes, « on consomme l’équivalent en nicotine de celui d’une cigarette et demie, le monoxyde de carbone de 20 cigarettes, le goudron de 26 cigarettes et un volume de fumée de 40 cigarettes », confirme le Minsante.

L’augmentation du rythme cardiaque et de la pression artérielle, l’intoxication au monoxyde de carbone, la perte de conscience, la limitation de la fonction pulmonaire, l’altération du larynx, le développement du cancer, entre autres, sont les graves dangers présentés par les consommateurs de chicha.

#Espace #public #ministère #Santé #veut #consommation #Chicha #interdire

Source: CamerounWeb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire