Etoudi : Nathalie Moudiki, la femme la plus puissante du Cameroun après Chantal Biya

0

• Nathalie Moudiki est l’amie personnelle de Chantal Biya

• Elle est également l’épouse du PDG de SNH

• Elle est également trésorière de l’association Cerac

La discrétion est ce qui rend Nathalie Moudiki si spéciale. Inconnue du grand public, elle est l’épouse d’Adolphe Moudiki, le directeur général de la Société nationale des hydrocarbures (SNH) et ami d’enfance de Paul Biya. Elle n’est pas seulement satisfaite du réseau d’influence de son mari. Nathalie Moudiki a créé son propre cercle d’amis de haut rang dans le sérail. Elle est l’une des plus fidèles collaboratrices de la première dame Chantal Biya. Elle occupe le poste stratégique de trésorière au sein de l’Association Cercle des Amis du Cameroun (Cérac). Officiellement, cette organisation a pour mission d’aider les personnes nécessiteuses est le lieu où les destins de plusieurs barons du régime sont scellés et descellés.

« L’autre patron de la SNH, qui travaille à la direction du service juridique, est une femme de moins de 50 ans, et pas n’importe quelle femme : l’épouse du directeur général, Nathalie Moudiki, née Engamba. Mariée à Adolphe Moudiki depuis 2000, elle est sans conteste l’une des femmes les plus puissantes du pays après Chantal Biya. Un ami proche de ce dernier, trésorier du Cercle des Amis du Cameroun (Cérac, association fondée par la première dame et qui regroupe la quasi-totalité des épouses de ministres et dignitaires camerounais), a une influence importante dans la présidence, tant avec Oswald Baboke et Samuel Mvondo Ayolo, respectivement directeur de cabinet adjoint et directeur de cabinet de Paul Biya », révèle Jeune Afrique.
En effet, outre sa relation privilégiée avec Chantal Biya, Nathalie Moudiki est aussi le bras droit de son mari à la SNH. Adolphe Moudiki, aujourd’hui âgé de 83 ans, passe le plus clair de son temps en France, ne traitant que des dossiers très sensibles. L’Union d’Alphone et Nathalie est avant tout stratégique.

« En 2000, le patron de la SNH avait 62 ans. Le nouveau venu, trente ans de moins. Fille d’Émile Engamba, amie très proche de Paul Biya, elle évolue dans les cercles du pouvoir camerounais depuis l’enfance. Sa famille, les Bulus du village de Zoum, a ses racines non loin de celles du président, à l’entrée de Sangmélima. Par extension, Adolphe Moudiki ne lui est donc pas étranger. Lui et son père sont de bons amis et elle-même a récemment obtenu un emploi chez SNH. L’idée de rapprocher les Moudiki de Bonamouti et les Engamba de Zoum surgit, non sans susciter quelques réticences. Enfin, le 8 juillet 2000 à Poitiers, en France, Adolphe Moudiki a épousé Nathalie Engamba pour la deuxième fois », a déclaré Jeune Afrique.

#Etoudi #Nathalie #Moudiki #femme #puissante #Cameroun #après #Chantal #Biya

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: