Evaluation du programme C2D : Ketcha Courtes félicitée par l’Agence Française de Développement (AFD)

0

• Lundi dernier a eu lieu à Yaoundé. une réunion d’évaluation du programme C2D pour les capitales régionales

• Le Directeur de l’Agence Française de Développement a félicité la Ministre de la Ville de Ketcha Courtes pour ses réalisations

• Nous sommes passés de 18% fin 2018 à 31% en 2019, avant d’atteindre 60% en 2020 et 85% en 2021

Le C2D, qui signifie Contrat de Désendettement et de Développement, est un instrument qui permet de convertir la dette de certains pays. Les travaux de la traditionnelle réunion d’évaluation des projets C2D se sont déroulés le lundi 24 janvier 2022 à Yaoundé et ont porté sur l’évaluation de 2021 et l’examen des feuilles de route 2022 des maires des villes bénéficiaires. Cette rencontre était présidée par le directeur de l’Agence française de développement (AFD), Benoît Lebeurre et le ministre du Logement et de l’Urbanisme (Mindhu), Ketcha Courtes. Lors de cette évaluation, ce dernier a été félicité par Benoît Lebeurre.

aspects du développement urbain, en particulier les infrastructures routières, le drainage,
des équipements collectifs, des espaces de détente et d’amélioration du cadre de vie, mais aussi des services
quartiers urbains >>, c’est en ces termes que Benoît Lebeurre, directeur de l’AFD prend la parole lors de cette séance de travail qui a réuni autour d’une même table les services techniques du projet C2D, les maires des villes de Bafoussam, Maroua, Garoua, Bamenda et Bertoua, responsables de l’AFD pour couronner le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme.

Pour mémoire, le programme C2D Capitales Régionales est un programme qui consiste à améliorer le cadre de vie de la population de certaines villes du Cameroun à travers la rénovation des infrastructures urbaines et l’appui à la gestion communale. Déployé dans un contexte de décentralisation achevée, ce programme est piloté au niveau local par les maires pour leur permettre d’identifier et de prioriser les projets sociaux, de maîtriser les règles et procédures de mise en œuvre des projets sélectionnés et financés, le suivi-évaluation et la duplication des les leçons apprises et les bonnes pratiques sur leur territoire avec leurs propres ressources et/ou le soutien des partenaires au développement.

Ce programme, qui bénéficie de subventions C2D et de crédits AFD, est justement perçu comme un outil d’efficacité de la décentralisation. Ainsi, la maîtrise d’ouvrage est partagée entre le Minhdu et les maires des villes bénéficiaires.
Pour la première phase du programme (Bertoua, Bafoussam et Garoua). La revue des programmes montre que nous sommes passés de 18% fin 2018 à 31% en 2019, avant d’atteindre 60% en 2020 et 85% en 2021, malgré le Covid-19 et pour une plus grande satisfaction du public. Une évolution que le directeur de l’AFD a qualifiée de « symbolique » en remerciant Célestine Ketcha Courtes pour la bonne gouvernance et les bonnes pratiques déployées à la tête du Minhdu depuis son arrivée.

Depuis 2021, tous les travaux de voirie (plus de 60 km au total) dans les différentes villes ont été achevés et plusieurs équipements ont été inaugurés, le plus récent étant le parc récréatif de Bafoussam le 22 décembre.
Pour la deuxième phase, qui est en cours dans les villes de Bamenda et Maroua, des travaux d’équipements locaux (marchés, points d’eau, aires de loisirs, etc.) sont en cours et le début des travaux routiers est annoncé pour 2022. , suite à l’appel en cours pour les appels d’offres.

La satisfaction de l’AFD et des bénéficiaires a suscité l’intérêt de plusieurs autres partenaires techniques et financiers qui se sont déjà engagés à apporter un financement complémentaire et à l’étendre à d’autres capitales régionales pour la phase 3. .

Après le rapport qui a permis au directeur de l’AFD de qualifier d’exemplaire le partenariat entre le Minhdu et l’AFD, ce dernier a dénoncé le mauvais sens dans sa récente correspondance au ministre du Logement, dans le simple but d’éviter le non-respect de certaines dispositions par les maires des villes, en demandant à nouveau l’appui du Minhdu aux maires des villes pour une meilleure gestion des projets qui leur sont confiés, et un soutien attentif des cellules locales de suivi.

#Evaluation #programme #C2D #Ketcha #Courtes #félicitée #par #lAgence #Française #Développement #AFD

Source: CamerounWeb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire