EXCLUSIVITE : le DG d’ENEO aux arrêts par les services de renseignements d’ETOUDI, les raisons

0

C’est une note de Cameroon Power Holdings au Premier ministre du Cameroun, dont nos confrères de Cameroonweb ont pris connaissance, qui révèle le scandale. En effet, M. Patrick Eeckelers, directeur général d’ENEO, a été provisoirement arrêté dans des circonstances difficiles. Nous vous proposons le grade dans son intégralité.

 

Ce mercredi 17 août, vers 7h30 du matin, Monsieur Patrick Eeckelers, Directeur Général d’ENEO, a été interpellé par des officiers de la Police Judiciaire dans le restaurant de l’Hôtel Hilton de Yaoundé alors qu’il terminait son petit déjeuner.

Invité sur un ton impérieux et sans cérémonie à suivre ces huissiers de justice (qui n’ont pas pris la peine de révéler leur identité), également sur recommandation des responsables du Hilton, M. Eeckelers n’a même pas eu l’occasion de récupérer sa pièce d’identité, restée à l’intérieur. était sa chambre d’hôtel.

Transporté à la police judiciaire centrale de Yaoundé dans un taxi banalisé, le directeur général a été détenu pendant près de deux heures, soumis à diverses menaces (dont la mise en cellule) sans la moindre considération et sans contacter ni alerter qui que ce soit (les services d’ENEO , son ambassade, ses avocats ou encore l’investisseur privé que nous représentons) en violation de ses droits les plus fondamentaux. Il n’a été libéré qu’environ deux heures après l’intervention de hauts gradés de la police judiciaire

Nous ne pouvons que protester avec force contre ce traitement inacceptable réservé à quelqu’un qui est non seulement un étranger de nationalité belge qui s’est manifestement vu refuser la protection consulaire et dont les droits fondamentaux ont été bafoués, mais qui est aussi le directeur général d’une des plus grandes entreprises de Cameroun et le a été nommé par le Conseil d’administration d’ENEO sur proposition d’Actis, le partenaire stratégique de l’Etat du Cameroun dans le secteur de l’électricité.
Les termes de cette demande remettent en cause le traitement accordé par l’Etat du Cameroun aux représentants des investisseurs étrangers et sapent la relation de confiance qui devrait exister entre le partenaire stratégique Actis et l’Etat du Cameroun. Nous sommes d’autant plus troublants que les cadres d’ENEO (aussi bien camerounais qu’expatriés) font depuis un certain temps l’objet de citations à comparaître, d’arrestations voire de menaces de détention pour des motifs peu clairs.

 

On s’interroge également sur le moment de cette arrestation, qui a eu lieu juste avant la tenue d’une importante réunion au ministère des Finances à laquelle devait assister M. Eeckelers sur les urgences de redressement financier du secteur de l’électricité.
En conclusion, nous comptons sur les plus hautes autorités de l’Etat pour veiller à ce que les mesures nécessaires soient prises pour que de telles situations ne se reproduisent pas et que les droits fondamentaux des investisseurs étrangers, des représentants d’Investors Actis au Cameroun et des salariés de la société ENEO être respecté. Il est également important que l’Etat camerounais donne à l’investisseur Attis des assurances à cet égard.
Nous vous demandons votre consentement ; Premier ministre de vous adresser nos respectueuses salutations.

 

A noter que Patrick Eeckelers est un ingénieur et expert en gestion d’entreprises énergétiques qui a passé plus de 30 ans chez Engie, l’un des principaux fournisseurs d’électricité au monde. De 1999 à 2020, il a dirigé des filiales d’Engie dans de nombreux pays (Belgique, Hongrie, Arabie saoudite etc., ndlr), selon le communiqué sur sa nomination. Ce manager, peu connu du grand public, se décrit comme : « un solutionneur de problèmes pragmatique, amical, décisif, logique, honnête et compétitif », précise projektormagazine.cm

ref: camerounweb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire