Explosion à Yaoundé : sous le choc, le maire de Yaoundé 1 livre les premiers détails

0

• Le Cameroun est sous le choc après ce drame

• Le maire donne les premiers détails

• Il promet différentes informations au cours de la journée

Le Cameroun est en deuil. Yaoundé s’est réveillé avec la triste nouvelle d’un incendie dans une discothèque bondée connue sous le nom de Livs. On n’en sait pas un peu plus. Même si on ne connaît pas pour le moment les circonstances de ce drame, il est certain que plusieurs morts et blessés ont été hospitalisés.
Le maire de Yaoundé 1er, Jean Marie Abouna, est arrivé sur les lieux et a livré ses premiers mots à la presse.

Encore sous le choc, il a tenu à donner quelques précisions à la presse. Il souligne qu’il n’avait pas une image claire des victimes lorsqu’il a pris la parole. Il confirme des morts et des blessés. Pour lui, il appartient à la justice de mener une enquête efficace sur les causes du drame. Jean Marie Abouna promet que dans la journée les autorités communiqueront les chiffres exacts sur ce qui s’est réellement passé.

« On en sait un peu plus sur le drame qui s’est déroulé cette nuit au quartier Bastos de Yaoundé. L’incident s’est produit au Livs, une discothèque au niveau de l’ancien Yaoba à côté du Casino Bastos. Selon plusieurs témoins, il s’agit d’un un incendie qui s’est déclaré vers 2 heures s’est déclaré dans la nuit et a provoqué une explosion. Tout a commencé avec un bouchon de champagne. Nous avons ouvert un champagne et le bouchon a sauté. Il a créé une masse sur un fil sous tension au niveau du plafond. Quand le feu commence à mourir. Les gens applaudissent parce qu’ils pensent que c’est un feu d’artifice », raconte un témoin. Plusieurs personnes sont mortes sur place, dont un officier supérieur de l’armée. La première victime, une serveuse qui a tenté d’éteindre l’incendie. Un certain Henri Ateba a également été tué. fils « C’est le fils de l’ancien préfet Isidore Ateba. On parle aussi du DG et d’un videur qui serait mort. Ce videur a même fait venir plusieurs filles pour la soirée, selon le témoignage d’une de ses voisines », précise Joseph Essama (journaliste).

#Explosion #Yaoundé #sous #choc #maire #Yaoundé #livre #les #premiers #détails

Source: CamerounWeb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire