Ferdinand Ngoh Ngoh : la presse locale a protesté contre le SGPR

0

• Le Secrétaire Général de la Présidence de la République a récemment organisé une tournée des différents stades du Cameroun.

• Il était accompagné d’une importante délégation de la presse étrangère et de quelques journalistes des médias d’Etat

• La presse nationale est « marginalisée »

Tout pour la presse étrangère et rien pour la presse locale. Cette ligne de conduite des autorités camerounaises et africaines en général justifie la colère des médias camerounais qui accusent le secrétaire général de la présidence de la République de favoriser la presse étrangère lors de sa tournée de plusieurs stades pour promouvoir la CAN 2022 au Cameroun à organiser.

« Le malaise est profond au sein de la presse, qui a été licenciée à tort ou à raison d’une mission commandée par Paul Biya pour booster l’avancement des infrastructures sportives. Les journalistes de la presse publique qui étaient présents dans la délégation étaient soutenus par leur corps, c’est ce que nous avons appris après une enquête », ont écrit nos confrères de Focus Media Africa dans un article.

Des journalistes de médias étrangers comme Eurosport, BBC, RFI, Africanews et Canal étaient en effet présents dans la délégation du SGPR composée de quelques ministres, footballeurs camerounais et anciennes gloires de ce sport. La tournée a eu lieu du 16 au 24 octobre 2021.

Le choix des médias participant à cette tournée a été durement critiqué par le journaliste sportif camerounais Jean Lambert Nang,

Dans une tribune, il déplore que les autorités fassent davantage confiance aux journalistes français et aux journalistes à peau blanche, au détriment de la presse locale, qui n’est pas moins professionnelle.

« Le complexe colonisé fonctionne encore très bien sous les tropiques. On fait plus confiance à un journaliste au teint clair qu’à de purs produits formés dans les écoles locales, le plus souvent utilisés comme tambours du pouvoir. Doucet défile donc de stade en stade, emmené en avion ou en état -des limousines dernier cri et s’offre des repas de la meilleure gastronomie. Il porte la voix de la France et cette voix compte sous les tropiques », écrit Jean Lambert Nang.

« S’il a dit que tout va bien, alors et seulement à partir de là, le monde entier croira en la capacité du Cameroun à organiser une CAN sur son pays », a ajouté le journaliste sportif.

#Ferdinand #Ngoh #Ngoh #presse #locale #protesté #contre #SGPR

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: