Fuite d’appel téléphonique entre Boris Bertolt et le colonel Bamkoui ([Audio]

0

• Une conversation entre le colonel Bamkoui et Boris Bertolt a fuité

• Le lanceur d’alerte est furieux contre le jeune Parfait, le protégé du colonel.

• Les deux hommes ont passé un accord avec le jeune qui a collecté 1,5 million, mais est laissé pour compte pour les trahir

Le sérail camerounais en ébullition après une conversation téléphonique entre Boris Bertolt et le colonel du semil Joël Émile bamkoui a fuité. Dans l’audio dont la rédaction de camerounweb a pris connaissance, de graves révélations sont faites, entre autres, de chantage, d’ententes impliquant un certain Hervé Parfait Mbapou.

Pleurant d’être trahi, le lanceur Boris Bertolt se confie à Bamkoui et exprime sa colère au téléphone contre le jeune Parfait qui serait « l’un de ses sbires » mettant en ligne ses informations. Ce dernier devient un atout dans le chantage, crée des dossiers et fait chanter les autorités, selon le lanceur d’alerte. L’enseignant ne se rend pas compte que l’élève se mesure déjà au point de devenir son rival.

Tout a commencé par une liaison entre plusieurs militants et colonels de l’armée camerounaise qui, après leur travail, étaient censés partager le jackpot d’une certaine Diane. Le jeune Parfait, très impatient de recevoir sa part, a fait un bruit qui agace Boris Bertolt. Le colonel Bamkoui a alors coupé la communication avec le lanceur d’alerte, lui rappelant qu’il avait reçu les 1,5 million et transféré l’argent au petit Parfait en deux phases. Mais bien entendu, le jeune insatisfait de son rôle rédigera un autre article sur la dame en question, rappelant aux internautes que des militants et des colonels de l’armée sont impliqués dans l’affaire. L’audio ci-dessous mentionnait également le nom du commissaire Mevaa Vincent de Paul, chef de cabinet de la DGSN.

Le seul problème dans cette affaire que Boris garde à l’esprit est le fait que le jeune Parfait qui est impliqué dans de nombreuses affaires sales voit de grosses sommes d’argent qu’il prend à ses victimes. A cet effet, il demande au Colonel de parler à son protégé qui plonge dans les marées indépendantes de sa volonté et qui le cite parfois dans ses sales besognes. Il lui dira aussi que les documents de bandit contre le ministre SGPR dans les dossiers de contrats frauduleux étaient des montages d’Hervé Parfait Mbapou. On se demande comment il a pu le savoir lui-même et continuer à diffamer le SGPR ? Cette affaire, qui n’a pas encore abouti à des conclusions, alimente déjà les cercles du luxe dans la capitale.

#Fuite #dappel #téléphonique #entre #Boris #Bertolt #colonel #Bamkoui #Audio

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire