Genève : premières images des manifestations anti-Biya à l’hôtel Intercontinental

0

Des photos montrent les premiers manifestants anti-Biya arrivant à l’hôtel Intercontinental à Genève après autorisation de la police cantonale genevoise. Les manifestants occupent progressivement le devant de l’hôtel. Cet après-midi la manifestation de la Brigade Anti-Sardinards (BAS) est au programme. La police est également sur place pour surveiller la marche et empêcher toute inondation.

Haman Mana ne partage pas les vives critiques des organisateurs et participants de la marche du 15 juillet 2021 à Genève. Le journaliste estime qu’il n’est pas nécessaire d’attacher une grande importance à cet événement qui, selon lui, est banal. Il tire sur les politiciens qui tentent de restaurer politiquement cette manifestation en accusant les organisateurs d’être des tribalistes.

CameroonWeb met à votre disposition la plateforme complète Haman Mana

Oui, soyons d’accord pour une fois avec la Vulgate diffusée par les médias « officiels »: ce qui s’est passé le week-end dernier à Genève est un non-événement. Le fait que les citoyens d’un pays protestent bruyamment près d’un endroit où se trouve un chef d’État contre lequel ils portent plainte est en effet de la plus grande banalité. Là où les chefs d’État sont des gens, pas des demi-dieux, on a vu pire, du jet de tomates pourries au coup…

Le sort du Cameroun ne s’est donc pas joué à Genève samedi dernier. S’attarder longuement sur cet événement est soit intentionnel, soit bêtement décentré, un problème ailleurs. Comme ces imbéciles qui arpentent les plateaux de télévision et prolifèrent dans les réseaux sociaux, déversant un excrément tribaliste écoeurant sur le sujet : ça s’est déjà fait entendre. Il faudra uriner autrement : chercher autre chose que l’instinct grégaire pour défendre le régime.

Cependant, le sort du Cameroun se joue dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. En proie à une insurrection armée depuis quatre ans, une situation, comme disent les spécialistes, en phase de « cristallisation » : des protestations socio-politiques durement réprimées ont provoqué un soulèvement qui s’est peu à peu armé d’une capacité de nuisance avérée. L’écrasement militaire envisagé par les autorités n’a pas eu lieu. Même si cela arrive (ce qui devient de plus en plus difficile), il ne sera pas interrompu par une victoire politique : les choses ne seront plus jamais les mêmes. Et chaque jour qui passe affaiblit la puissance de Yaoundé d’abord économiquement, puis stratégiquement. On le voit : l’orgueil guerrier des premières heures a fait place au doute et de plus en plus à la peur. Nous savons comment une guerre commence. Personne ne sait comment ça se termine…

L’avenir du Cameroun dépend aussi de la conjoncture économique. Qui reste dans une sorte d’équilibre instable. Cette économie a été sauvée grâce au dynamisme et à l’activité des Camerounais. Qui se lèvent tous les jours et quittent leur maison pour « faire quelque chose ». Des entreprises, grandes et petites, aux plus petits opérateurs informels, les Camerounais travaillent et créent de la valeur, sans la surveillance qu’ils devraient mériter : partout où un État se soucie de ses citoyens, il y a de l’aide pour suivre pendant la crise du Covid 19. Que s’est-il passé au Cameroun ? Au lieu de cela, le système perce et confisque impitoyablement tout ce qui sort de la terre. Combien de temps vivrons-nous sous le régime de l’extraction, de la ponction et de la confiscation au nom du système, afin de préserver le mode de vie de ses monarques ? Ici aussi, une partie de l’avenir du Cameroun se joue. Jusqu’à quand coexisteront ces deux Cameroun : celui qui travaille et celui qui vit du travail des autres ?

Dans ce contexte, la fuite du chef au bord du lac Léman, désormais plus soucieux de ses vieux os que de son lourd fardeau, n’a plus vraiment d’importance pour ces Camerounais qui songent à fonder un pays où vivre en paix , travailler et vivre du fruit de son travail.

#Genève #premières #images #des #manifestations #antiBiya #lhôtel #Intercontinental

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: