Grégoire Owona rend un hommage posthume à Sa Majesté Din Dika Akwa III

0

• Grégoire Owona a représenté le Président du CNOSC Kalkaba aux obsèques de SM Din Dika Akwa III

• Ceux-ci ont eu lieu à Douala du 20 au 25 septembre 2021

• Le leader Akwa est mort depuis le 8 décembre 2020

Dans une publication ce samedi, le ministre Grégoire Owona a rendu hommage au tout premier président du comité d’éthique du CNOSC décédé l’an dernier.

« Le CNOSC, qui a demandé au Président Kalkaba de me représenter aux obsèques de SM Din Dika Akwa III, rend un très grand hommage à cet illustre défunt qui a été en 2016 le tout premier président du comité d’éthique de notre organisation et a permis à cette structure de fonctionner parfaitement. .

Caractérisé par sa disponibilité, sa rigueur méthodologique et sa droiture morale, il aura traité avec minutie et objectivité, entre autres, la question galeuse de la moralité de la Fédération Camerounaise de Karaté avec des déclarations qui ont toujours fait l’unanimité. primauté du Comité d’éthique dans la promotion de l’éthique olympique au sein de notre mouvement Que la chefferie traditionnelle à laquelle il appartenait et à laquelle il était attaché, surtout à profusion lors de ces funérailles et gagnant de plus en plus d’espace, aide le peuple camerounais à pratiquer l’éthique dans la vie trouve comme désiré par SM Din Dika Akwa III! » ajoute Grégoire Owona.

Les cérémonies en l’honneur du chef des Akwa ont débuté à Doula du lundi 20 septembre au samedi 25 septembre. Selon le calendrier, les activités comprennent des conférences thématiques.

L’une a été animée le jeudi 23 septembre avec le thème « la symbolique de la mort du roi en Afrique noire ». Un concert religieux a eu lieu mercredi et diverses manifestations culturelles sont également au programme.

La grande cérémonie d’adieu de SM. Normalement, Din Dika Akwa III lui-même aurait lieu le samedi 25 septembre 2021 à la place de la Béssèkè. Plus de 5 000 personnes sont attendues, dont une cinquantaine de têtes couronnées.

« Le projet est de dire adieu majestueux à une majesté. Il y aura des activités alliant joie et lamentation ; tradition et modernité ; ce qui se dit et ne se dit pas ; ce qui se voit et ne se voit pas ; la réalité vécue et la réalité qui ne se vit pas Parce que nous sommes en pleine tradition. Il n’y a pas de tradition sans sens caché », a expliqué le Pr Guillaume Ekambi Dibongue, président du comité d’organisation des cérémonies en l’honneur de SM Din DIka Akwa III.

#Grégoire #Owona #rend #hommage #posthume #Majesté #Din #Dika #Akwa #III

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: