Guéguerre entre Camerounais et Ivoiriens : Samuel Eto’o calme le jeu et fait une étonnante révélation

0

• Les Ivoiriens et Camerounais s’entredéchirent

• Samuel Eto’o calme le jeu

• Pour lui, il s’agit d’une affaire de mariage entre les deux pays

Les pommes à l’apaisement se multiplient dans la guéguerre entre les Supporters des Lions Indomptables du Cameroun et ceux des Eléphants de la Côte d’Ivoire et même au-delà. Cette fois-ci, c’est le président de la Fédération Camerounaise de football Samuel Eto’o Lui-même qui prend la parole pour appeler les uns et les autres à la retenue. Il s’est exprimé sur le sujet sur le confrère radio Balafon.

« Il faut revenir sur la question qui apporte toutes ces passions. Il y’a eu une mauvaise information véhiculée par certains d’entre nous, je réitère le Cameroun n’a pas la main mise sur l’agence qui fait les tests. Il faut que vous le sachiez tous. Si vous avez des doutes, si vous avez des questions, adressez-vous à la caf, à la caf et à la caf. Moi-même j’ai été pris à partie mais je représente cette Afrique-là qui veut bien faire les choses sans complexe qui veut discuter avec nos partenaires d’égal à égal, qui veut montrer le beau visage de cette Afrique. Alors je tens et m’oppose à tous ceux qui veulent nous réduire à ce que nous ne sommes pas en Afrique. Tout n’est pas parfait même ailleurs mais je souhaite encore et j’appelle les uns et les autres de se dire qu’il y’a des responsables il faut qu’on prenne l’habitude de poser nos questions aux responsables. Et de ne pas laisser place aux situations qui peuvent nous envoyer au spectacle qu’on a pu voir ailleurs. Les gens sont libres de choisir les équipes qu’elles supportent, mais moi personnellement je suis africain avant d’être camerounais. Je ne vais jamais choisir entre un africain ou un autre. Et vous savez d’où vient mon épouse. C’est la personne la plus importante dans ma vie. Elle m’a offre ce qu’une femme peut offrir un homme pour lui montrer son amour, les magnifiques enfants. Donc je me sens embarrassant parce que tu vois cette Afrique qui se divise pour une histoire qui ne devrait pas être. Une fausse histoire et je demande aux uns et autre de se retenir… Et j’espère que le calme reviendra parce que le Cameroun et la côte d’ivoire c’est une histoire de mariage », a déclaré le Pichichi au micro du confrère Charles Douglas Demba

Bien avant, les influenceurs ivoiriens à l’instar d’Emma Lohoues se sont aussi prêts au jeu. « Le sport est censé nous rapprocher et non nous détruire. Il y a une vie après la can. Je condamné avec la dernière énergie que des Camerounais aient piétiné le drapeau ivoirien et même hué notre équipe. Le football, le sport, est sensé nous rapprocher et non nous détruire » a lance Emma Lohoues. Puis d’ajouter, « mais ce qui se passe actuellement n’est pas du tout fair-play. Avec ses injures qui fusent de partout, ces propos si virulents ; nous sommes en train d’aller très loin. On n’a pas à faire ça, à tomber aussi bass. On peut se taquiner et passer à autre chose. Certains Ivoiriens se plaignent du fait que je ne réagissent aux injures que nous profèrent nos frères du Cameroun ».

#Guéguerre #entre #Camerounais #Ivoiriens #Samuel #Etoo #calme #jeu #fait #une #étonnante #révélation

Source: CamerounWeb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire