Guerre contre NOSO : plan de fermeture de plusieurs médias en préparation

0

• Owona Nguini fait des propositions au gouvernement

• Il veut l’arrestation de quiconque plaiderait pour la sécession

• Il prévoit la fermeture de divers médias

Déterminé à mettre fin à la guerre contre les groupes séparatistes armés de NOSO, l’universitaire camerounais Pr Owona Nguini appelle les autorités camerounaises à prendre des positions plus fermes contre les personnes et les médias communiquant sur la guerre dans les régions du nord-ouest et du sud. à l’ouest du Cameroun. Il demande la fermeture de tous les médias qui, selon lui, « servent d’instruments de propagande pro-ambazonienne ».

Le vice-président de l’Université de Yaoundé I appelle également à des poursuites pénales contre quiconque fait des propos ou des comportements qui pourraient constituer « des excuses pour la sécession ».

Mesures à prendre dans la conjoncture actuelle de guerre dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest :
– 1- Censure stricte de l’information sur l’évolution de la crise et gestion « embarquée » des communications et de l’information de guerre.

2-Répression pénale systématique des propos ou comportements excusant la séparation (instruction, poursuite, arrestation, incrimination/accusation, peine.

3- Des représailles pénales contre des alliés ou des collaborateurs qui transmettent une propagande pro-sécessionniste.

4- Suspension et/ou interdiction des médias servant d’outils de propagande pro-ambazonienne.

5-Chasse cybernétique renforcée contre la propagande sécessionniste. « 
Ce départ d’Owona Nguini s’inscrit dans les nouvelles résolutions de l’armée camerounaise qui veut intensifier la lutte au NOSO pour « exterminer » les groupes séparatistes. « En tout état de cause, l’armée camerounaise reste déterminée à éradiquer toutes les formes de violence, tant dans les régions en crise du Nord-Ouest et du Sud-Ouest que dans celles de l’Extrême-Nord, zones où il est désormais clairement établi l’existence de liens et d’avancées. des échanges d’armes entre des terroristes sécessionnistes des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest avec des groupes fondamentalistes exogènes violents », indique le communiqué du ministre de la Défense. Au moins 15 militaires ont été tués dans la région du Nord-Ouest le 16 septembre 2021. .

#Guerre #contre #NOSO #plan #fermeture #plusieurs #médias #préparation

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: