Horreur au NOSO : les Ambaboys mettent en scène la décapitation d’un soldat

0

• C’est une scène d’horreur

• Le soldat a été décapité sans autre procès

• Une vidéo de la scène circule

La guerre en zone anglophone continue de tuer des deux côtés. Chaque jour avec sa part d’horreur. Selon les informations, appuyées par une vidéo en circulation (que nous n’avons pas pu diffuser pour des raisons éthiques), un soldat a laissé sa vie de la manière la plus horrible possible dans ce conflit. Il a été lâchement décapité par les combattants séparatistes qui ont mis en scène le film d’horreur.

La scène se serait déroulée à Bamenyam, département de Bambootos (NOSO)
« Il s’appelle BELLA SERGE, c’est le soldat qui a été abattu, décapité et sa tête prise ce matin par les Ambazoniens à Bamenyam, département de Bambootos.
Ailleurs, l’armée renverse des politiciens corrompus et incompétents qui n’ont pas réussi à assurer l’avenir du pays. Il était le 1 333e soldat à mourir depuis le début de la guerre », a écrit le lanceur d’alerte N’zui Manto.

Avec cette scène, c’est Yaoundé qui a pu se dire qu’il avait raison de traiter les combattants séparatistes de terroristes, comme cette action est souvent pratiquée par les djihadistes.

Les forces séparatistes ont attaqué ce matin le groupe Bamenyam, une commune du district de Galim dans le département de Bamboutos limitrophe de la région du nord-ouest. Les forces de sécurité sont intervenues pour empêcher les pires affrontements entre séparatistes et forces loyalistes. Des combattants séparatistes ont été tués, mais aussi un soldat Grenadier Voltigeur dont le chef a été prise par les séparatistes », a ajouté Boris Bertolt.

La liste SEMIL

La SEMIL publie la liste des ambassadeurs en mission terroriste au Cameroun
Les autorités camerounaises multiplient les actions pour assurer au public une Coupe d’Afrique en toute sécurité. Une note confidentielle des services de renseignement camerounais annonce la mise en œuvre par des séparatistes ambazoniens d’un plan d’attaque terroriste pour perturber la 33e édition de la CAN, qui démarre au Cameroun dans quelques heures. Pour atteindre leur objectif, plusieurs dirigeants séparatistes ont changé d’identité et obtenu des passeports étrangers. Par exemple, le leader ambazonien Ayaba Cho Lucas s’appelle désormais Francis Udeme avec son passeport nigérian. D’autres séparatistes ont reçu des passeports ivoiriens, béninois ou encore tchadiens. Selon le représentant de la Sécurité nationale régionale du Nord-Ouest, Wilson Elong Njumenjikang, ces nouveaux documents permettent aux Ambazoniens de voyager et de se déplacer au Cameroun sans être identifiés. Il invite les commissaires et toutes les unités à la vigilance. Une opération a été lancée pour arrêter tous ces Amazoniens.

CamerouWeb vous propose la liste des Ambazoniens et leurs nouvelles identités

Passeports nigérians

Ayaba Cho Lucas ………………………………………………. … .. Francis Udeme

Eric Tataw ……….. …………………………………………… ..Samuel Chufudi

Chris An ………………………………………….. .. .. .. ..Peter Chimma

Marc Bareta……….. …………………………..Temps de Dieu Emeka

Paul Ngong ………………………………………….. .. ………………Paul Idohosa

Franck Ekonan ………………………………………………………… … ..Moudiki George

Passeports béninois

Fombo Fombo Alias ​​​​​​​​Okocha …………………………….. Michel Tom

Passeport ivoirien

Marcel Kamdem, Général Scatter…… Touchoupi Sexto

Passeport burundais

Scorpion commun………. Abdoulaye Sani

Passeport tchadien

Vache de brousse………..Kematese Octavo

Passeport ghanéen

Général Assassin ……………Martin Otche

#Horreur #NOSO #les #Ambaboys #mettent #scène #décapitation #dun #soldat

Source: CamerounWeb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire