Humiliation : Aline Zomo toujours en larmes dévoile tous les partenaires sexuels de Marlène Mvoutou

0

• Aline Zomo est en colère

• Elle aurait découvert les responsables de son expulsion du Cameroun

• L’influenceur révèle des tonnes de secrets dans une vidéo

La rédaction de CamerounWeb a reçu la vidéo en colère d’Aline Zomo. Dans cette vidéo, la dame expulsée du Cameroun il y a quelques jours révèle les confidences liées aux frasques sexuelles de plusieurs femmes, dont Marlène Mvoutou. Elle accuse ce dernier d’avoir été à l’origine de son expulsion de l’hôtel Mont Febe il y a quelques jours.

Aline Zomo fait partie des trois prostituées invitées par la présidence de la république en « mission spéciale » lors de la 33e édition de la Coupe d’Afrique des nations et qui ont été chassées de force de leur hôtel. Ils ont été largués dans la nuit en France le même jour.

Zomo Bem Aline, Marie Christine et Bilo’o Éfoua Elisabeth, Contrairement aux informations qui expliquent leur malheur par leur activité de prostitution, selon une source introduite au palais présidentiel, ils ont été expulsés par la première dame Chantal Biya.

Zomo Bem Aline Marie Christine et Bilo’o Éfoua Elisabeth ne devraient en effet plus être présentés dans la blogosphère camerounaise. Plongées dans d’innombrables scandales sexuels, ces femmes à la promiscuité ont toujours prétendu publiquement être des prostituées. Les nus de Zomo Bem Aline abondent sur internet. Il est donc au courant que le directeur du cabinet civil de la présidence de la République les a invités (tous frais payés) au Cameroun.

Ce qui a irrité la première dame, c’est le lien risqué que ces dames tentaient d’établir entre elles et l’épouse du président de la République. Chantal Biya n’a pas aimé que ces femmes prétendent être son petit ami dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux. Par exemple, elle a donné des instructions pour écourter leur séjour au Cameroun.

« Le rouleau compresseur contre Zomo Bem Aline Marie Christine et Bilo’o Éfoua Elisabeth a vraiment démarré quand, dans un enregistrement vidéo sur le Mont Fébé lundi, elle a vu la première dame, Chantal Biya, et l’épouse du patron de la SNH, Nathalie Moudiki, ils se sont présentés comme leurs amis », rapporte le journaliste et lanceur d’alerte Boris Bertolt.

Le départ intempestif de ces prostituées a l’appétit des ministres de
Biya à qui ils avaient promis des séances de jambes torrides en l’air en mondovision.

#Humiliation #Aline #Zomo #toujours #larmes #dévoile #tous #les #partenaires #sexuels #Marlène #Mvoutou

Source: CamerounWeb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire